Les élèves du secondaire seront formés à la réanimation

La ministre de l'Education, Marie-Martine Schyns, a lancé dans 10 écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles un projet-pilote de formation des élèves à la réanimation à la suite d'un arrêt cardiaque, a-t-elle indiqué dans les colonnes de SudPresse et sur les ondes de Bel-RTL. Il sera progressivement généralisé d'ici 2025.

Le taux de personnes qui survivent à un arrêt cardiaque est inférieur à 10% en Belgique. Si le pays dispose d'un réseau étoffé d'hôpitaux, il y a en revanche trop peu de personnes qui sont capables de poser les premiers gestes de secours.

Le projet a été conçu en collaboration avec deux ASBL: les Amis du Samu et la Ligue belge de sauvetage. La formation des élèves passera par leur professeur d'éducation physique et comptera 10 heures, réparties entre différentes années.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.