Transplantation fécale: un nouveau traitement du diabète, qu’il soit de type 1 ou 2?

Les altérations du microbiote intestinal au niveau du grêle sont souvent associées à une sécrétion aberrante d’insuline. L’équipe de Max Nieuwdorp (Utrecht) a montré dans ce cadre que la transplantation fécale au départ de donneurs minces, chez des sujets résistants à l’insuline...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.