Lettres à Saint-Nicolas

Qu’est-ce que les généralistes wallons et bruxellois ont envie de demander cette année au grand barbu à mitre ? (qui soit, entendons-nous, en rapport avec leur métier). Medi-Sphere a demandé à quelques consœurs et confrères MG du sud du pays ce qu’ils plaçaient tout en haut de leur lettre à Saint-Nicolas, comme souhait susceptible d’améliorer les conditions d’exercice.

Cher Saint Nicolas,

Tu me ferais le plus grand plaisir si tu abolissait la garde de nuit en médecine générale : elle épuise les derniers médecins survivants de la médecine générale, qui permettent encore aux patients de se soigner dans un environnement humain où l’écoute existe.

Dr Muriel Blomart, Mons

Cher Saint Nicolas,

Mon vœu le plus cher est que mes consœurs et confrères gardent le plaisir et la passion de leur magnifique métier dont l’essence est la relation humaine, et ce malgré la mise en danger de leurs valeurs par un environnement qui marchandise cette relation.

Dr Thomas Orban, SSMG

Cher Saint Nicolas,

J’aimerais des gouvernances fédérale, régionale et communautaire qui se préoccupent de l'adéquation des ressources financières aux besoins immédiats et futurs de la population médicale, paramédicale et générale - sans tabous linguistiques, communautaires, corporatistes - et avec une adaptation concrète aux réalités de terrain, très hétérogènes selon les régions, sous-régions et quartiers.

Dr Anne Gillet, GBO

Cher Saint Nicolas,

peux-tu t’inscrire sur le RSW ou Abrumet après avoir consulté, approuvé et signé le consentement éclairé pour les échanges d'e-santé ainsi que les clauses liées au RGPD ? Alors seulement je te rédigerai une e-ordonnance...

contribution anonyme, 21ème siècle

Cher Saint Nicolas,

On voudrait placer plus que jamais le généraliste au cœur des réseaux multidisciplinaires - et convaincre celui qui n’en a pas encore perçu encore l’utilité d’adopter ce mode de fonctionnement collaboratif -, voici un de nos souhaits et fils rouges pour 2019 et les années suivantes.

Dr Michel De Volder, FAMGB (Bruxelles)

Cher Saint Nicolas,

Notre souhait est que l’on permette aux médecins de se concentrer sur la dispensation de soins de qualité pour tous, sans qu’ils ne doivent craindre à tout moment une nouvelle imposition administrative, un nouveau grignotage de leurs prérogatives.

Dr Elodie Varlet - Dr Michaël Bernier, ABSyM

Cher Saint Nicolas,

Apporte-nous encore de nouveaux jeunes médecins dans nos petites communes ...Nous les accueillerons au mieux !

Dr Pierre-Yves Devresse, UOAD (Dinant)

Cher Saint Nicolas,

Je rêve d'un système de santé qui, même hautement numérisé, permettra aux MG de mettre toujours plus leur intelligence et leur cœur au service des patients, en bénéficiant de l'écoute et du respect des gouvernants pour co construire une organisation des soins plus juste. 

Dr Paul De Munck, GBO

Cher Saint- Nicolas,

Peux-tu faire en sorte que les généralistes de la génération X Y Z ne deviennent pas des notaires informatiques avec de moins en moins de contacts de proximité avec le patient?

Dr Johan Sterkendries, Waremme

Cher Saint Nicolas,

Je serais le plus heureux si tu pouvais convaincre les universités à davantage promouvoir la médecine générale auprès des étudiants. Il est indispensable de revaloriser la médecine générale également comme une spécialisation académique.

Giovanni Briganti, Président du CIUM

Cher Saint-Nicolas,

A l’occasion de ta fête, nous, médecins de la FAGC, aimerions recevoir dans nos petits souliers : une médecine à dimension humaine, le printemps informatique, une meilleure communication entre prestataires de première ligne, de l’écoute du politique, du respect du politique, des travailleurs sociaux en pratique de groupe, une simplification administrative.

Reste donc en bonne santé, Saint- Nicolas, et pour longtemps !

Le conseil de gestion de la FAGC

Cher Saint-Nicolas,

Nous ne demandons même pas des sous, mais pourriez-vous nous amener un système informatique tranquille, convivial et… fonctionnel?

Dr Luc Herry - Liège  (ABSyM)

Autre chose à partager ?

Vous n’avez pas découvert dans les contributions des participant(e)s ce à quoi vous-même aspirez? Vous ne lisez nulle part cet élément à obtenir ou supprimer pour, d’après vous, faire entrer un rayon de soleil dans votre vie professionnelle? Qu’à cela ne tienne, à vos PC, le courrier du lecteur ci-dessous attend vos quelques lignes pour ce vœu qui vous est cher.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.