Une base de donnée pour séparer le bon grain de l’ivraie des applications en santé.

A l’initiative du Dr Koen Kas et de Healthskouts, une nouvelle base de données propose enfin un aperçu des applications médicales approuvées. Pratique si vous voulez bien informer vos patients.

Selon le Dr Kas, il existe environ 320 000 applications mobiles liées à la santé (répartis sur les 2 grands magasins d’applications App Store et Google Play) et plus de 200 y sont ajoutées chaque jour.

Problème : Google ou Apple les acceptent sans vérification médicale. Ainsi, les applications médicales les plus populaires ne sont même pas toujours scientifiquement prouvées. Les patients attendent eux, de la part de leur médecin, des informations fiables sur leurs applications mobiles de santé, mais ceci n'est pas toujour facile à trouver.

Pourtant un certain nombre de ces applications ont bénéficié d’un test scientifique et ont reçu un label CE européen et / ou une approbation de la FDA américaine. La ministre Maggie De Block teste également certaines de ces applications-candidates en Belgique et a établi des critères d'agrément et de remboursement. Cela reste cependant un véritable défi de leur faire passer un contrôle scientifique.

Un créneau à prendre…

…à présent comblé ! Le Dr Koen Kas vient en effet de lancer une base de données simple qui répertorie les applications réglementées, accompagnées d’informations utiles (iOS ou Android, gratuites ou payantes, langue disponible, marque homologuée ...). « L’utilisation de base est gratuite, mais si on veut des informations spécifiques nécessitant un certain investissement en temps, il faudra probablement les payer à l’avenir », selon le Dr Kas. « Nous espérons que cela aidera les médecins et leur apportera une information éclairée sur l'utilisation d'applications médicales mobiles dans leur pratique », conclut-il, et il invite d’emblée les médecins à améliorer la base de données, si nécessaire. « Une bonne ou une mauvaise expérience peut toujours être utile pour vos collègues. »

À long terme, le Dr Kas espère également que les entreprises américaines utiliseront la base de données belge comme banc d'essai pour leurs produits.

  • Le chemin d'accès à la base de données: https://apps.healthskouts.com
  • Toute erreur ou mise à jour peut être signalée via apps@healthskouts.com
  • Andreas Van de Vyver - étudiant en médecine UGent - examinera l'écart entre la réglementation et l’utilisation de ces applications dans le système de santé belge en analysant la base de données.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.