Le chocolat peut être sain... à condition de bouger!

Une nouvelle étude de la VUB montre que le principe actif du chocolat, les flavanols de cacao, réduit le stress oxydatif lors d'une activité physique. Ce stress peut s'avérer nocif pour le corps lors de la pratique intensive d'un sport, dans la mesure où une cellule ne contrôle plus la présence excessive de radicaux oxygénés toxiques.

"La consommation de flavanols de cacao contribue également à réduire la pression artérielle et à améliorer la circulation sanguine", commente Lieselot Decroix, qui travaille au laboratoire de la VUB avec le professeur Romain Meeusen.

Lieselot Decroix a elle-même été sportive de haut niveau et a notamment participé en tant que cycliste aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. La scientifique a mené ses recherches auprès d'athlètes très entraînés et en excellente santé. "Les bienfaits des flavanols de cacao ont déjà été mis en évidence par plusieurs études internationales. Mais leurs effets sur la condition et l'activité physique des sportifs n'étaient pas encore clairs."

"Notre étude montre que ce principe actif du chocolat a aussi un effet anti-oxydant pendant l'effort chez des jeunes en bonne santé. Sa consommation améliore aussi la fonction vasculaire. Cela élargit en effet les vaisseaux sanguins, ce qui est utile chez les personnes âgées car le vieillissement entraîne une diminution de l'élasticité de ces vaisseaux, chez les personnes présentant un risque de maladie cardiovasculaire ou en sur-poids. Mais les effets des flavanols de cacao sont relatifs par rapports à ceux d'une activité physique: cela n'a donc pas de sens de les consommer s'ils ne sont pas combinés à du sport", précise Lieselot Decroix.

Pour un effet positif, une personne devrait manger entre 100 et 200 grammes de chocolat par jour, avec une teneur en cacao supérieure à 70%. Mais une telle consommation entraîne aussi des effets négatifs, qui dépassent les bénéfices.

C'est pourquoi les scientifiques et l'industrie alimentaire cherchent à développer des produits sains et goûteux contenant du flavanol de cacao. "Il existe déjà des extraits de cacao enrichis en flavanols de cacao", poursuit Lieselot Decroix. "Des études doivent encore être menées pour déterminer les effets à long terme de la consommation de flavanols de cacao, avec ou sans activité physique."

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.