Télé-Secours célèbre ses 30 ans et inaugure ses nouveaux locaux

L'ASBL Télé-Secours, qui offre à ses bénéficiaires un service de télévigilance ouvert 24h/24 et 7j/7, fête cette année ses 30 ans d'existence. L'occasion pour l'association de rappeler l'importance de la solidarité de proximité sur laquelle elle base ses activités et d'inaugurer ses nouveaux bâtiments, situés à Laeken.

Le service Télé-Secours permet aux personnes seules ou fragiles d'appeler à l'aide grâce à un petit émetteur, porté en pendentif ou en bracelet. La personne de la centrale d'alarme qui réceptionne l'appel peut alors rassurer la personne au bout du fil ou, le cas échéant, organiser les secours grâce aux coordonnées des proches de chaque abonné dont l'association dispose.

"Depuis 30 ans, on a aidé près de 80.000 personnes au rythme de 600 à 800 appels par jour, ce qui représente énormément de familles et proches de nos bénéficiaires qu'on a pu rassurer", se réjouit Bernard de Roover, directeur de Télé-Secours. "Il existe une énorme solidarité sur le terrain entre les personnes, pas seulement au sein d'une même famille mais également dans un même quartier, entre voisins. Il faut soutenir cette solidarité de proximité", souligne-t-il.

En 2016, il y a eu 286.453 appels (entrants et sortants), soit une augmentation de 1,5% par rapport à l'année précédente. Parmi les interventions, 58% concernent des chutes ou des malaises pas graves et 35% des demandes de passage. Au final, seuls 7,8% des interventions de Télé-Secours ont trait à une situation qui peut être considérée comme grave, ce qui représente entre deux et trois appels par jour. Télé-Secours estime par ailleurs que dans 80% des cas, un abonné est relevé d'une chute par un proche dans les 15 minutes suivant son appel, et ce plus de 20 fois par jour.

Au total, Télé-Secours (pour Bruxelles et la Wallonie) et Tele-Hulp (pour Bruxelles et la Flandre) compte quelque 20.421 abonnés. La moyenne d'âge des bénéficiaires (84,5 ans) reste très élevée.

Depuis ses débuts en 1987, l'appareil et le système classique utilisés par Télé-Secours ont peu évolué même si d'autres systèmes ont vu le jour, à l'instar de systèmes fonctionnant avec une carte Sim, d'appareils munis de géolocalisation et d'application pour smartphone.

En mai dernier,Télé-Secours a déménagé dans ses nouveaux bâtiments, qui sont en fait l'ancienne maison du Cardinal Suenens sise au Boulevard de Smet de Naeyer, 570 à Laeken (Bruxelles). "Ce nouveau bâtiment valorise le travail qui est fait en son sein. Un travail social mais qui n'empêche pas d'être très efficace car on se sent valorisé quand on travaille dans un domaine comme celui-là", souligne le directeur.

Demain/vendredi, une journée portes ouvertes est organisée de 10h30 à 15h30 au sein de l'association. Une cérémonie officielle, à l'occasion des 30 ans de Télé-Secours et de son récent déménagement, aura également lieu en soirée.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.