Les séances chez le psy plus remboursées pour les patients de plus de 65 ans

Les séances chez le psychologue ne seront bientôt plus remboursées aux patients de plus de 65 ans, rapportent mardi les journaux de Mediahuis. «Le remboursement s'appliquera uniquement aux patients de moins de 65 ans», déplore le directeur du conseil flamand des personnes âgées, Nils Vandenweghe, selon qui «la détresse chez les aînés est pourtant très élevée».

Dès la fin de l'année, le remboursement des consultations chez un psychologue sera plafonné à deux fois quatre séances, pour lesquelles les patients débourseront au maximum 11 euros. 

Depuis l'annonce de la mesure, la ministre de la Santé Maggie De Block essuye toutefois de vives critiques, car le remboursement ne s'appliquera qu'aux patients de moins de 65 ans souffrant de dépression, d'anxiété ou de dépendance à l'alcool. Ils devront, en outre, consulter leur médecin généraliste au préalable.

«La ministre a examiné comment utiliser le budget de la meilleure façon possible», précise son porte-parole Tijs Ruysschaert. «En limitant le groupe cible, nous pouvons maintenant faire toute la différence pour un groupe spécifique de personnes. A l'avenir, nous espérons être en mesure de fournir des ressources supplémentaires pour étendre le groupe cible, y compris aux personnes âgées», ajoute-t-il.

Nils Vandenweghe considère cette mesure comme une nouvelle étape de discrimination à l'égard des personnes âgées dans le domaine des soins de santé mentale. Selon lui, «le secteur psychiatrique est divisé en deux groupes: les jeunes et les adultes jusqu'à 65 ans. Les personnes âgées ne sont pas une catégorie distincte, leur besoin de soutien spirituel est tout aussi important que les autres patients», estime-t-il.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.

Derniers commentaires

  • Yvo PIRENNE

    18 Juillet 2018

    Si cette option est retenue, il s'agit d'une grave discrimination , nous sommes en route pour l'élimination de tous les "vieux" à la méthode Adolf actualisée.
    Les groupements "sociaux" pour l'égalité des chances feraient bien de s'occuper des nôtres plutôt que des envahisseurs illégaux. Les aînés ont droit à notre respect et à notre solidarité et non à être jetés comme des ordures !!!