Les médecins reviennent en Province de Luxembourg

Au sud du pays, la Cellule Attractivité de la Médecine Générale créée depuis 2016 engrange des résultats positifs avec notamment l’inauguration du nouveau centre de médecine générale Bellevue par le CPAS d’Aubange.

La pénurie médicale représente une réalité indiscutable en province de Luxembourg. D'ici 2025, on estime que 45% des 240 médecins actuels y prendront leur retraite. Pour lutter contre cette situation, la province a mis en place le Service Attractivité de la Médecine Générale (SAMG) avec comme volonté notamment de séduire les jeunes médecins qui s'installent encore trop peu souvent à la campagne. Cette démarche porte ses fruits puisque dans le cadre d’une collaboration avec quatre universités, leur campagne de sensibilisation «A la découverte de la médecine générale rurale» connaît un succès croissant: 130 étudiants intéressés en 2016, à 190 étudiants en 2017... et surtout, quelques 350 étudiants attendus le 21 novembre prochain pour appréhender plus de 20 ateliers consacrés à la médecine générale rurale.

Le succès des formations décentralisées 

Un succès de sensibilisation qui ravit les autorités provinciales comme l’explique la députée provinciale Nathalie Heyard, en charge de la santé: «C'est un travail étalé sur plusieurs années. Nous avons déployés pour les médecins 15 bourses de 5.000 € octroyées pour la pratique de groupe et une bourse ‘logement & mobilité de 400€’ pour 22 étudiants en médecine.» Cela a notamment permis la mise sur pied pour de jeunes assistants des formations décentralisées, avec à la clé une augmentation des médecins formés de 34%.

Concrètement, le SAMG travaille en étroite collaboration avec l'ASBL Santé Ardenne (inter-cercles des médecins généralistes de l'Ardenne). Il s'adresse aux médecins désireux de mettre sur pied ou poursuivre leur projet de mise en groupe de pratique de la médecine générale et vise surtout à encourager l'installation de nouveaux médecins et à soutenir les médecins en place. Parmi les actions de terrain, le FILux, Fonds d’Impulsion provincial à destination des Communes, dans le cadre du Plan territorial d’attractivité de la médecine générale, offre des opportunités concrètes au personnel médical.

FILux entend renforcer l’attractivité et la rétention des médecins généralistes en province de Luxembourg. 

Des jeunes médecins arrivent

Toutes ces mesures additionnées ont permis d’attirer de nouveaux médecins généralistes dans la province, grâce notamment au 250.000€ dégagés pour 12 commune en 2017 et au sept projets soutenus en 2018: Bertogne (locaux de consultation dans la maison communale), Meix-devant-Virton (maison médicale créée avec la volonté d’attirer un jeune médecin avec un logement tremplin), Nassogne, Rendeux, Saint-Léger, Tellin (achat de matériel d’échographie) et Vaux-sur-Sûre.

Ces projets s’ajoutent donc au projet de 2017 effectifs sur le terrain comme celui de Bouillon (maison médicale ouverte, avec médecins, psychothérapeute, neuropsychologue...) ou Tintigny (arrivée prochaine de cabinets de consultation de généralistes) ou Martelange (installation de cabinets médicaux).

Enfin, à Aubange, l’inauguration du Centre de médecine générale dans la polyclinique Bellevue d’Athus va permettre à cinq médecins généralistes d’y soigner à tour de rôle comme l'explique le Dr Anne-Sophie Loicq, médecin au sein du Centre: «La volonté de ce projet est de préparer la relève en attirant de jeunes médecins généralistes. Les médecins généralistes sont présents chacun une demi-journée par semaine. Il y a aussi un assistant sur place la majeure partie du temps, ce qui permet un encadrement des 2 assistants par l’ensemble des médecins généralistes.» Ce maintien d’une offre médicale de qualité laisse aussi aux patients la possibilité de rester dans leur province et de se faire soigner dans les hôpitaux les plus proches sans plus nécessairement aller à Namur-Dinant ou Liège.

Voir aussi le site www.santeardenne.be, un site dédié à la médecine générale en Ardenne destiné à divers publics cibles tels que les étudiants, les assistants, les médecins généralistes et les patients.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.