Les eurodéputés inquiets de la baisse de la vaccination en Europe

Les députés européens ont exprimé jeudi leurs inquiétudes quant au recul du taux de vaccination en Europe et ont appelé à une plus grande transparence dans la production des vaccins, pour restaurer la confiance des Européens.

"La réticence croissante et de plus en plus répandue est préoccupante et a déjà eu des conséquences, telles que des épidémies de rougeole qui auraient pu être évitées dans certains pays", ont souligné les eurodéputés, réunis à Strasbourg, dans une résolution adoptée à main levée.

Depuis début 2016, 57 décès dus à la rougeole ont ainsi été signalés dans l'Union européenne, avec la plupart des cas signalés en Roumanie, Italie, Grèce et Allemagne.

Dans le texte de leur résolution, les députés européens soulignent que la vaccination permet d'empêcher environ 2,5 millions de morts par an dans le monde et pourrait permettre de réduire les résistances aux traitements antibiotiques.

"Une plus grande transparence en matière de production et d'évaluation des vaccins et de leurs adjuvants, de financement de programmes de recherche indépendants et des potentiels effets secondaires des vaccins contribuerait à restaurer la confiance dans la vaccination", ont considéré les députés.

"Les chercheurs doivent déclarer tout conflit d'intérêt" et, en cas de conflit d'intérêt, "être exclus des panels d'évaluation", ont-ils souligné.

Outre une meilleure harmonisation du calendrier vaccinal à travers l'Union européenne, ils proposent "également d'ouvrir un dialogue scientifique et factuel avec la société civile afin de combattre les informations non fiables, trompeuses et non scientifiques relatives à la vaccination".

Le Parlement européen a aussi exhorté les Etats membres à faire des achats conjoints de doses de vaccins pour en réduire le coût, jugeant "injustifiable que le coût d'un paquet complet de vaccins pour un enfant soit 68 fois plus cher en 2014 qu'en 2001".

La Commission européenne doit présenter au deuxième trimestre 2018 "une initiative visant à renforcer la coopération sur les maladies évitables par la vaccination".

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.