Davantage de femmes en surpoids ou obèses en début de grossesse en Wallonie et à Bruxelles

La proportion de femmes en surpoids ou en état d'obésité en début de grossesse continue à augmenter en Wallonie et à Bruxelles. Ces mères sont en outre de plus en plus âgées, selon les rapports du Centre d'épidémiologie périnatale (CEpiP), qui compile les données de naissances y ayant eu lieu au cours de l'année 2015. La proportion d'induction, c'est-à-dire d'accouchement provoqué, diminue, quant à elle, depuis 2009 dans les maternités wallonnes et se stabilise depuis 2012 dans la capitale. Celle des césariennes reste stable.

Le nombre de naissances a continué à diminuer au sud du pays en 2015, pour atteindre le chiffre de 36.418. Il reste par contre stable sur le territoire bruxellois depuis 6 ans (24.549 il y a deux ans).

Sur cette même période, l'âge moyen des femmes qui accouchent dans la capitale est passé de 30,7 ans à 31,5 ans, et de 29,4 ans à 30,0 ans en Wallonie.

La proportion de femmes souffrant de surpoids ou d'obésité en début de grossesse a, elle, continué à augmenter, atteignant 37,7% au sud du pays (contre 33,9% en 2009) et 35,9% à Bruxelles (pour 31,8% six ans plus tôt).

Les pratiques obstétricales ont, pour leur part, tendance à se stabiliser. Les inductions ont ainsi diminué dans les maternités wallonnes passant de 33,3% à 31,6% et sont stables depuis 2012 dans la capitale avec 29,1%. La proportion de césariennes y est restée stable avec respectivement 21,5% et 20,0% en 2015.

Enfin, les épisiotomies (des incisions chirurgicales de la peau et des muscles du périnée, entre l'anus et le vagin, prévenant ou réduisant les déchirures spontanées, ndlr) diminuent dans les deux régions (de 31,2% à 24,7% à Bruxelles et de 38,2% à 28,7% au sud du pays).

> Lire aussi: Plus d'un adulte sur deux est en surpoids ou obèse dans les pays de l'OCDE

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.