Allemagne: 75 médecins agressés chaque jour

En Allemagne, le corps médical est victime de 75 cas de violences physiques par jour, et 2.870 agressions verbales. C’est ce qui ressort des résultats provisoires du «moniteur médical» mis en place chez nos voisins germaniques.

L’Allemagne s’efforce elle aussi de dresser un tableau plus clair de la violence à l’encontre des prestataires de soins – un processus qui a pris un coup d’accélérateur à la suite de plusieurs meurtres survenus ces dernières années. En 2016, un retraité a ainsi abattu un spécialiste en chirurgie maxillo-faciale dans un hôpital berlinois… et l’année précédente, c’est un patient de 44 ans qui avait criblé son psychiatre de balles dans son cabinet. Ces drames ont débouché, en mai, sur le lancement d’un «moniteur médical». Il s’agit d’un système d’enregistrement des cas de violence à l’encontre des médecins, qui peut se comparer à ce que font, en Belgique, l’Ordre et le groupe PRaag, créé à la suite de l’assassinat, en 2015, du Dr Roelandt par un patient.
Après une nouvelle flambée de violence, avec le meurtre d’un généraliste d’Offenburg, les premiers résultats du moniteur allemand sont connus… et ils ont de quoi faire froncer les sourcils.
Sur 145.000 médecins actifs en Allemagne, environ 11.000 praticiens travaillant en cabinet privé ont contribué au moniteur; jusqu’ici, 7.000 réactions ont été validées et analysées. En extrapolant ces résultats à l’ensemble du pays, il se produirait chaque jour 75 actes de violence à l’encontre d’un médecin et/ou de l’un de ses collaborateurs. Un quart du corps médical a déjà été confronté à ce problème.

Les petits cabinets plus à risque
Les agressions verbales sont plus fréquentes: leur nombre est estimé à 2.870 par jour à l’échelon du pays et quatre médecins sur dix en ont déjà été victimes. Ce problème concerne plus particulièrement les gros cabinets, tandis que les violences physiques semblent, d’après l’évaluation, d’autant plus présentes que la structure est petite. Un quart des agressions physiques seulement sont signalées par un médecin.

Pour replacer ces chiffres dans leur juste contexte, précisons que les médecins allemands chiffrent à environ un milliard le nombre de contacts-patients intervenant chaque année dans leur pays. Les cabinets médicaux réaliseraient ainsi environ 600 millions de consultations par an.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.

Derniers commentaires

  • Charles KARIGER

    13 Septembre 2018

    Voilà pourquoi il faut rendre la participation à la garde obligatoire. Quand même moins cher que d'organiser une protection!