Une première en Belgique: des Google Glass pour les urgentistes

Afin de faciliter le travail des infirmiers appelés en urgence, la Clinique André Renard de Herstal utilise désormais des lunettes connectées et intelligentes Google Glass.

Lorsqu’elles sont lancées en 2012, les Google Glass sont, dans un premier temps, destinées au grand public. Pour rappel, les Google Glass sont des lunettes intelligentes, connectées à l’internet et disposant d’un écran, d’un haut-parleur et d’une branche tactile. Ces lunettes peuvent être commandées à l’aide de commandes vocales ou via l’utilisation de la branche tactile. Pour fonctionner, elles doivent être reliées en Bluetooth ou en Wi-Fi à un smartphone.

Progressivement cependant, ces Google Glass disparaisse du marché grand public et font leur apparition dans l’industrie, et plus spécifiquement dans le monde médical en tant que «dispositif augmenté».

C’est ainsi qu’après une première expérience (malheureuse) avec une caméra vidéo, la Clinique André Renard de Herstal (160 lits, 550 collaborateurs et 240 médecins/prestataires de soins) a choisi depuis avril 2017 de déployer des Google Glass au sein de son département des urgences (20.000 admissions par an). Le choix s’est porté sur la société française AMA (Advanced Medical Applications), basée à Rennes et spécialisée dans le développement d’applications à destination des professionnels de la santé.

Désormais donc, en cas d’intervention sur le terrain, l’infirmier urgentiste est équipé de Google Glass permettant à un médecin de transmettre son expertise à distance. Parmi les avantages du système, la robustesse et l’ergonomie des lunettes (outre évidemment le fait qu’elles permettent au soignant d’avoir les mains libres), une meilleure communication entre l’infirmier et le médecin référent (celui-ci pouvant gérer plusieurs équipes pratiquement en même temps tout en guidant l’intervenant dans les bons gestes à accomplir) ainsi qu’une intervention plus qualitative et plus rapide. En revanche, la visualisation des images sur smartphone est dépendante de la qualité du réseau public de communication 3G/4G. De même, ces lunettes obligent le personnel à modifier ses habitudes de travail, ce qui n’est pas toujours évident. «Nous avons collaboré étroitement avec AMA pour améliorer et adapter la solution Xpert Eye à nos besoins», précise Catherine Tydgat, responsable communication à la Clinique André Renard, avant de souligner que la solution est hébergée par Econocom, partenaire technologique.  

Ajoutons que s’il s’agit d’une première en Belgique, les Google Glass associées à la plateforme AMA sont aussi utilisées en France notamment par les urgences d’Evreux/Vernon, ou encore par l’Assistance Ambulance de Nantes.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.