Une appli de l’université d’Hasselt motive les patients cardiaques pendant leur revalidation

L’université d’Hasselt s’attache actuellement à développer en collaboration avec HeartHab une nouvelle appli pour motiver les patients cardiaques au cours de leur revalidation. Les premiers résultats sont plutôt encourageants.

L’université d’Hasselt s’attache actuellement à développer en collaboration avec HeartHab une nouvelle appli pour motiver les patients cardiaques au cours de leur revalidation. «Nos premiers résultats d’étude démontrent que cet outil convivial aide ces personnes à tenir le cap dans leur revalidation, et c’est tout bénéfice pour leur santé», explique la doctorante Supraja Sankaran, qui a développé l’appli.

Après le traitement aigu, les patients victimes d’un problème cardiaque soudain doivent se soumettre à une revalidation, le plus souvent organisée dans un centre dédié en milieu hospitalier. Lorsque cet accompagnement se termine, ils sont toutefois nombreux à retomber dans leurs vieilles (et souvent mauvaises) habitudes… et c’est un vrai problème, car une revalidation insuffisante accroît le risque de nouvel événement cardiaque. C’est pour cette raison que l’UHasselt a imaginé en collaboration avec HeartHab une appli qui non seulement assure le suivi de la revalidation des sujets cardiaques et transmet aux médecins les données pertinentes, mais encourage aussi les patients à tenir le bon cap.

«Des symboles permettent de visualiser les progrès du patient dans sa revalidation et de petits drapeaux lui signalent quels sont les objectifs qu’il lui reste à atteindre au cours de la semaine», explique le Dr Sankaran. «Pour lui donner envie de bouger, nous lui offrons aussi la possibilité de choisir lui-même le sport qu’il veut pratiquer au cours de sa revalidation, puisque l’appli peut enregistrer différents types d’activité physique.»

L’envoi des données au médecin au cours de la revalidation permet aussi d’assurer un meilleur suivi, puisque le praticien dispose p.ex. d’un aperçu de la tension, du taux d’insuline ou du cholestérol. En cas de problème, il reçoit aussi automatiquement une alerte sur son ordinateur qui lui permettra de contacter lui-même le patient si nécessaire. «Les résultats après quelques mois d’étude en collaboration avec ReGo, le centre de revalidation cardiaque de l’hôpital Jessa, laissent à penser que les patients cardiaques participants ont vu leur état médical s’améliorer et qu’ils restent plus longtemps motivés à poursuivre leur revalidation», souligne la vice-rectrice Karin Coninx. «La prochaine étape sera de tester l’outil à plus grande échelle avant de l’introduire dans la pratique clinique.» 

Lire aussi:
HeartHab, Can a Patient-tailored Application Support Coronary Artery Disease Patients During Rehabilitation? (HeartHab)

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.