Opération séduction des MG luxembourgeois et dinantais

Les cercles de la province de Luxembourg et de l’arrondissement de Dinant (AMGCA, AMGFA, AMGSL et UOAD) ont réédité il y a quelques jours une manifestation mêlant ateliers pratico-pratiques (suture, taping, exérèse de lésion…) et échanges conviviaux avec les MG installés dans la région. Leur cible? La relève (potentielle). Quelque 130 assistants MG et étudiants en médecine avaient fait le déplacement.

Medi-Sphere vous a plus d’une fois parlé des efforts consentis par ce quatuor de cercles pour accueillir et mettre le pied à l’étrier à de jeunes confrères. Tous quatre vivent des réalités analogues en termes de pénurie (ou à tout le moins, de répartition inégale) de MG et de ruralité. Les vivent sans se résoudre à les subir: le rendez-vous de ce mardi était l’une des initiatives qu’ils multiplient, souvent en cheville avec les pouvoirs locaux, pour corriger l’image de leur région, et de la pratique de la médecine générale dans leur région, dans l’esprit des jeunes. 

Forts du succès des deux éditions antérieures, les organisateurs avaient remis le couvert en matière d’ateliers à connotation technique, en se focalisant sur des gestes certes abordés durant le cursus, mais peu pratiqués «en live». Les participants étaient invités à jouer alternativement les rôles de patient et d’intervenant, sous l’œil de MG plus chevronnés pour, par exemple, réaliser un taping sur une cheville ou procéder à un examen clinique du genou.

Seconde pièce maîtresse du jour: des tables de conversation, pour partager un repas et questionner librement un(e) MG déjà installé(e) en Ardenne ou dans la région de Dinant. Le but déclaré des échanges était de faire découvrir les richesses et possibilités locales, en partant de points d’intérêt communs. Les tables étaient organisées thématiquement, en ce sens que les assistants et les étudiants pouvaient choisir de faire la connaissance de profils différents de MG «du cru»: jeunes ou expérimentés, solos ou groupés, mais aussi – parce qu’il y a une vie après le boulot! – passionnés par tel ou tel hobby, sport, loisir… Une quarantaine de généralistes s’étaient mobilisés pour être le «MG-local-sur-la-sellette», en toute convivialité s’entend, de ces tablées.

Plus de détails sur cette opération «attractivité» dans une prochaine édition papier de Medi-Sphere.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.