Poste ou urgences? Une vidéo de médecins pour éduquer le patient

La signature de l'accord de coopération. De gauche à droite:  Dr Janssens, Dr Masscheleyn, Dr Fortpied, Dr Vazquez, Dr Mazy, Etienne Allard, Dr Hennaux, Pascal Mertens.

Le Cegeno, le cercle de Namur Ouest, gère depuis fin 2013 un PMG à Fosses-la-Ville. Il vient de signer avec le CHR Sambre et ses urgences, à Sambreville, un plan d’accord pour une redirection mutuelle de patients qui ne se sont pas adressés à la structure la plus adaptée. Une campagne d’éducation au bon usage de la garde commence localement. Elle s’appuie e.a. sur une vidéo.

Le Cegeno et le CHRVS se sont employés, en produisant affiches, flyers, post-its, vidéo… à apprendre aux patients en quête de soins non programmables à se tourner vers le bon niveau de soins selon la nature de leur problème de santé. Parce que, souvent, cela voudra dire temps gagné.

Certains objecteront que ce n’est pas au malade à (savoir) estimer la gravité de ce qu’il a. Il n’empêche, le public est apte à assimiler quelques grands principes, que les visuels rappellent.

Le flyer schématise les situations. Il y a les soucis qui peuvent attendre (se procurer un certificat, se faire vacciner… - direction: le médecin traitant, le lendemain) et ceux qui ne peuvent pas. Et, dans cette seconde catégorie, il y a les problèmes qui ne mettent pas la vie en danger (toux, maux d’oreille, coupures... - direction: le PMG) et les autres (douleurs thoraciques, malaise/essoufflement, fractures… - direction: les urgences).

Le document met en regard les unes des autres les infos pratiques pour se rendre au PMG et aux urgences: adresse, horaires, documents à emporter et moyens de paiement (il tord le cou au passage à l’idée qu’«à l’hôpital, c’est gratuit»).

Une vidéo qui enfonce le clou va être diffusée, dans les salles d’attente, au poste, à l’hôpital, sur les sites web des partenaires et les réseaux sociaux… et en toute vraisemblance répercutée par les administrations communales de la région. Cette capsule a la particularité de mettre en scène tant des MG du conseil d’administration du Cegeno que des médecins et cadres du CHRVS.

Un article plus détaillé sur cet accord cercle-hôpital et sur la campagne est programmé dans le prochain Medi-Sphere.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.