5,95 patients/PMG/nuit en moyenne

PMG-LD recense 238 patients à avoir fait l’objet de soins sur les deux premières semaines d’ouverture. «Soit 5,95 patients/PMG/nuit en moyenne», convertit Philippe Vanderlooven, le coordinateur de l’asbl PMG-LD. Des patients très majoritairement vus en consultation. Quant aux médecins participants, ils ont à 98% trouvé la charge de travail normale.

Au lancement de son nouveau modus operandi de semaine, PMG-LD n’a pas communiqué vers la population. «Parce que pour les patients, rien ne change - ou presque. Depuis des années, ils composent le 1733. C’est toujours ça qu’il faut faire. Plutôt que d’être orientés vers un MG dans son cabinet, ils le sont vers un poste», schématise le coordinateur. Autre raison pour éviter le battage médiatique: ne pas créer un appel d’air. «On ne veut pas d’un poste ‘night shop’, vers lequel les patients se tourneraient en soirée parce que c’est plus commode pour eux.»

85% de consultations

Question de cadrage, donc: il faut de l’activité, mais à bon escient. Et pour l’absorber, on doit calibrer le nombre de MG à mobiliser, effectifs et rappelables, selon l’heure. «C’est toujours un saut dans l’inconnu. Ici, on dirait qu’on a visé juste.» Il est un peu tôt, bien sûr, pour tirer des conclusions, d’autant que l’été n’est pas forcément représentatif. Toutefois, pour Philippe Vanderlooven, les chiffres de fréquentation sont déjà «rassurants. Sur les deux premières semaines d’ouverture, 238 patients ont fait l’objet de soins, soit 5,95 patients/PMG/nuit en moyenne», relate-t-il. «85% des demandes ont donné lieu à des consultations au poste (203 consultations contre 35 visites).»

Qu’en disent les participants? Pour la plupart, que le volume de travail est correct, résume le coordinateur. Il détaille: «nous avons sondé les 70 premiers MG participants et reçu 51 réponses. 98,1% estiment la charge de travail (actuelle) normale, voire insuffisante. Moins de 2% la considèrent excessive.»

Lire aussi:

5 PMG luxembourgeois ouverts les soirs de semaine

> Quasi 250.000€ apportés par les pouvoirs locaux… Quid du Fédéral?

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.