La 5G en 2020 à Bruxelles

Le gouvernement bruxellois et les opérateurs de téléphonie mobile ont conclu jeudi un protocole d'accord afin de permettre le développement de la 5G en Région bruxelloise, avec comme ambition de faire de Bruxelles la première ville 5G du pays, a annoncé vendredi le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Selon le cabinet du ministre-président, «ce protocole pose les jalons qui permettront de rencontrer cette ambition sur la base d'un dialogue permanent et une confiance mutuelle entre la Région et les opérateurs de téléphonie mobile».

Ce document se décline en trois volets, abordant respectivement les questions liées à l'environnement et la santé, l'économie et l'emploi, la smart city et les investissements futurs.

L'axe environnemental prévoit l'adoption d'une charte de bonne pratique dans laquelle les opérateurs s'engagent notamment à utiliser les meilleures méthodes et techniques (BAT - Best Available Technology) permettant «une sobriété à l'exposition aux champs électromagnétiques pour une couverture maximum, ou encore à participer à la démocratie participative locale à travers des séances d'informations dans les communes qui le souhaitent».

Des projets pourront également être développés pour déployer le potentiel de Bruxelles comme capitale digitale et innovante. Un premier projet «proof of concept» sera mis sur pied par les opérateurs pour réaliser les premières observations de ce que pourra offrir la 5G à Bruxelles.

Un test 5G réalisé en condition réelle en Finlande a montré une connection 14 fois plus rapide qu’avec la 4G LTE. L’expérience a mis en avant une vitesse constante de plus de 700 Mbps pour la bande 5G contre 50 Mbps pour la 4G. 

Certains projets de santé mobile sont d'ailleurs très dépendant d'une connection plus rapide. 

Réalité augmentée, Intelligence Artificielle, télémédecine, transfert d'images, ... de nombreuses fonctionnalités médicales vont pouvoir en profiter.

La signature de ce protocole d'accord lance un processus commun, qui aboutira à une vision commune qui sera soumis à une large concertation, y compris des citoyens, avant l'arrivée de la technologie à l'horizon 2020.

 

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.