La vitamine D à haute dose chez les jeunes enfants ne prévient pas le risque d'infection respiratoire

Une supplémentation quotidienne de 2.000 UI de vitamine D chez les enfants de 1 à 5 ans, ne réduit pas le risque d’infection respiratoire par rapport à une dose standard. Telle est la conclusion d’une étude multicentrique randomisée incluant 703 enfants, parue dans le JAMA.

...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.