Les médecins font l'un des métiers les mieux payés en Belgique ( Statbel )

Statbel compare ce que les professions dites "essentielles" gagnent par rapport au salaire mensuel brut moyen d'un employé à temps plein dans le secteur privé en 2018, soit 3.627 euros. Dans le secteur des soins de santé, les écarts de revenus entre les travailleurs sont considérables. Les médecins gagnent par exemple en moyenne 7.091 euros bruts par mois, ce qui en fait l'un des métiers les mieux payés du pays.

Dans le secteur des soins de santé, les écarts de revenus entre les travailleurs sont considérables. Le salaire brut moyen par mois s'y élève à 3.682 euros, soit un peu plus que la moyenne nationale. Mais les travailleurs hautement qualifiés comme les pharmaciens ou les dentistes reçoivent un salaire largement plus élevé. Les médecins gagnent par exemple en moyenne 7.091 euros bruts par mois, ce qui en fait l'un des métiers les mieux payés du pays. Les aides-soignants gagnent quant à eux 2.549 en moyenne, soit près de 30% de moins que le Belge moyen.

Les infirmiers touchent 3.652 euros mensuels. Un salaire légèrement au-dessus de la moyenne nationale, mais inférieur à celui d'un travailleur moyen titulaire d'un bachelier.

Les magasins d'alimentation sont eux aussi restés ouverts pendant le confinement, mais les travailleurs du secteur font partie des moins payés en Belgique. Les caissiers et le personnel des commerces gagnent en moyenne 2.500 euros par mois. Les travailleurs de l'industrie alimentaire sont un peu mieux lotis, mais gagnent 20% de moins que le Belge moyen.

Dans la logistique et le transport, où les activités ont dû se poursuivre afin de ravitailler les rayons des supermarchés, la plupart des travailleurs doivent se contenter de moins de 3.000 euros par mois. Il s'agit par exemple de chauffeurs de bus et de camion ou de magasiniers. Dans le secteur, les mieux payés sont les pilotes et techniciens des moyens de transport aérien, qui reçoivent 4.687 euros brut par mois. Les services de messagerie se trouvent par contre tout en bas du classement. Alors que les Belges ont commandé en masse sur internet pendant le confinement, le salaire des livreurs de colis se situe près de 30% sous de la moyenne nationale (2.526 euros).

Le personnel de sécurité (3.124 euros), les éboueurs (2.676 euros), les agents d'entretien (2.363 euros) sont eux aussi moins bien rémunérés. Mais ce sont les gardes d'enfants qui occupent la fonction la moins payée du pays, avec 2.317 euros bruts mensuels.

Statbel confirme que continuer à étudier après l'enseignement secondaire permet de gagner plus. Les titulaires d'un bachelier gagnent en effet 3% de plus que la moyenne nationale, avec 3.668 euros. L'écart grimpe jusqu'à 42% pour les travailleurs disposant d'un master, qui perçoivent en moyenne 5.046 euros. A l'inverse, les titulaires d'un diplôme de l'enseignement secondaire gagnent 19% de moins que la moyenne belge (2.889 euros). Les personnes qui quittent le secondaire sans diplôme voient cet écart se creuser de 26%, avec une rémunération moyenne de 2.628 euros.

Le salaire mensuel brut comprend des primes périodiques versées à chaque période de paie, comme des primes pour le travail de nuit ou de week-end. Le treizième mois ou le double pécule de vacances, versées à titre exceptionnel, ne sont pas pris en compte, tout comme les avantages extra-légaux.

La médiane, c’est-à-dire le montant pour lequel 50 % des salariés gagnent moins et 50 % des salariés gagnent plus, s’élève à 3.361 euros brut par mois

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.

Derniers commentaires

  • Alain WEVE

    11 septembre 2020

    Bravo pour tous vos commentaires, tellement justes ! Mais hélas nettement moins médiatisés que toutes ces « études » bidon réalisées par des crétins dogmatiques et envieux. On ne compare que ce que l’on veut voir. Dr Alain Wève.

  • Alexandre SARAFIDIS

    11 septembre 2020

    Les médecins font des études de 8 à 15 ans.
    Les médecins sont nettement sous payés quand ils sont stagiaires ou jeunes médecins .
    Les médecins travaillent souvent 80 h semaines. Soit un double temps plein.
    La responsabilité et le travail du médecin ainsi que la formation continue ne s’arrêtent pas à 18h.
    Il faudrait faire le rapport par heure de travail et la durée de carrière ....

  • Thérèse RICHE

    11 septembre 2020

    vous oubliez de dire que la Belgique est aussi le pays ayant la palme d'or des impôts, notamment pour les médecins, souvent faux indépendants dans les hôpitaux....traiter uniquement des revenus bruts est absolument incorrect.
    Je suis actuellement domiciliée en France (multi spécialisée) je n'ai jamais gagné des fortunes mais malgré tout, en tant que pensionnée avec entre 1200 et 1300 euros/mois, je devais payer des impôts en Belgique. En France, jusqu'à présent je ne paie pas d'impôts et ai une ristourne sur la charge fiscale de ma propriété modeste et unique. Je vous signale que n'importe quel généraliste en France touche une pension 4 fois plus élevée que la mienne...Vos affirmations sont donc absolument faussées par la non-prise en compte de tous les éléments concernant les moyens financiers des médecins belges.

  • Michel SIMONS

    11 septembre 2020

    les 38 h de travail par semaine n'existent pas en médecine. Dès le mercredi, les 38 h étaient derrière moi.
    sans compter les gardes du week-end. Comparons ce qui est comparable et on devrait punir les auteurs de fausses informations volontaires . D r Simons Michel

  • Charles KARIGER

    10 septembre 2020

    Combien d'heures par semaine, combien de jours par an...?
    Brut ou net?
    Recettes ou revenu?
    Statbête?

  • Michel DE HEUSCH

    10 septembre 2020

    Une fois de plus je constate que l'auteur de cet article mélange tout et finalement donne des informations faussées dans la mesure ou ce que gagne un médecin généraliste et certains spécialistes n'a rien à voir. Par ailleurs si beaucoup de médecins finissent par avoir des bénéfices corrects c'est du la plupart du temps dû à des horaires de travail qui sont souvent double de celui de la plupart des travailleurs sans compter des horaires inconfortables.
    Quand au manque à gagner suite à des études longues et non payées il n'en parle pas.
    Et la pension des indépendants non liées aux cotisations il n'en parle pas non plus.
    Ce n'est pas sans raison que la plupart des médecins travaillent bien au-delà de l'âge de la pension.
    Il serait peut être temps que d'aucuns cessent de présenter les médecins comme des richards qui pratiquent un métier de tout repos.
    Dr Michel de Heusch

  • Philippe VAN WAMBEKE

    10 septembre 2020

    Très bonne remarque .
    Et si on recalculait en tenant compte des heures prestées effectivement par semaine pour obtenir ce salaire brut .. facilement on retrouverait la moyenne belge voire en deçà malgré le master après master ! Sans dire ! Comparons ce qui est comparable , le carreleur du coin indépendant , j aimerais bien connaître son salaire réel ... Le brut “noirci” .. !

  • Jacques DE TOEUF

    09 septembre 2020

    Remarquons que le médecin a un diplôme de master après master. La rémunération moyenne est donc en ligne avec celle des détenteurs d'un simple master. Comparer la moyenne du médecin avec celle de l'employé moyen est une malhonnêteté intellectuelle.