Elections 2019 - Le cdH Brabant wallon confirme la santé comme priorité du parti Humaniste

Des services spécialisés dans les MRS , des nouvelles maisons médicales au forfait, l'augmentation du nombre de numéro INAMI ou la fin des quotas , le refinancement des services d'aides et de soins à domicile , ... tels sont quelques propositions du cdH Brabant wallon.

Présentant ses vœux aux militants et sympathisants vendredi à Walhain, le cdH Brabant wallon a  lancé la campagne en mettant l'accent sur la santé au sens large, avec différentes propositions au niveau fédéral, régional et communal. Les Humanistes considèrent que la santé, condition principale du bien-être, est un droit et pas un luxe. Face au "détricotage" du secteur par le Gouvernement fédéral, les Humanistes brabançons wallons plaident pour un réinvestissement public prioritaire dans ce domaine.

La santé est dès lors déclinée en trois thématiques: des soins de santé de qualité et de proximité, une société en pleine santé, et des services bien-être pour tous. Les Humanistes plaident notamment, en matière de soins de santé, pour la mise en place de services spécialisés dans les maisons de repos et de soins, afin d'éviter les allers et retours de certains ainés entre ces structures et les hôpitaux ou les centres de revalidation. Ils demandent également le refinancement des services d'aides et de soins à domicile et le développement de nouvelles maisons médicales au forfait en Brabant wallon.

Concernant la pénurie de médecins, les Humanistes veulent augmenter immédiatement le nombre de numéros Inami et fixer un quota pour les médecins formés à l'étranger. Si ces deux mesures ne sont pas mises en œuvre, ils veulent alors que les quotas soient supprimés.

Autre demande mise en avant: la diminution de 21% à 6% de la TVA sur les lunettes et les lentilles ainsi que sur les appareils auditifs.

Le cdH Brabant wallon se dit aussi favorable à l'instauration de zones tampons sans pesticide entre les champs cultivés et les écoles, les crèches voire l'habitat, en attendant d'atteindre le zéro pesticide sur le territoire wallon à l'horizon 2030. 

Des mesures sont également souhaitées pour une meilleure prise en charge des ainés, spécialement en Brabant wallon puisque le vieillissement de la population est important, ainsi que du handicap. Le cdH réclame notamment le renforcement l'offre scolaire fondamentale à destination des personnes handicapées, avec la création d'une école spécialisée dans l'est du Brabant wallon.

 Le président du parlement wallon André Antoine s'est dit aussi partisan de l'instauration d'une semaine de travail de quatre jours, qui aurait notamment pour avantage de dégager plus de temps pour les familles et de désengorger les grands axes routiers.

> Lire aussi : Elections 2019 - La santé partout et pour tous au coeur de la campagne du cdH

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.