Une enquête après l'ouverture d'une boutique de "cannabis légal" à Ixelles

L'agence fédérale des médicaments et des produits de santé enquête sur l'ouverture d'une boutique de "cannabis légal" à Ixelles, indique jeudi le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block. La vente, la culture et la production de cannabis ainsi que de produits dérivés est interdite par la loi et les infractions sont punissables, rappelle-t-il.

Dans son édition de jeudi, La Dernière Heure évoque l'ouverture cette semaine de la première boutique de "cannabis légal" en Région bruxelloise, dans la commune d'Ixelles. Il est possible d'y acheter, sans prescription médicale, des feuilles contenant moins de 0,2% de tétrahydrocannabinol (THC), principale substance psychoactive du cannabis.

Les produits vendus sont à base de cannabidiol (CBD), moins puissant que le THC et disposant de vertus relaxantes et anti-inflammatoires. «Le cadre légal européen est très clair: la vente de produits disposant d'un taux de THC inférieur à 0,2% est parfaitement autorisée», souligne le gérant de la boutique. "Et aucun produit de notre gamme n'est au-delà de ce taux."

Contacté par l'agence Belga, le cabinet de la ministre de la Santé précise toutefois que l'agence fédérale des médicaments et des produits de santé mène une enquête. Il ajoute également que des médicaments autorisés contenant des ingrédients actifs du cannabis peuvent déjà être prescrits en Belgique.

La ministre Maggie De Block prépare par ailleurs un cadre légal pour la culture du cannabis, dans des conditions contrôlées. «Cela nous permettrait d'obtenir scientifiquement une matière première standardisée et sûre», ajoute son cabinet. «Elle pourrait ensuite être utilisée pour la production de médicaments contenant des ingrédients actifs du cannabis et pour la recherche scientifique sur ses effets.»

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.