Une cinquantaine de cas de rougeole recensés en Wallonie depuis le début de 2018

Depuis le début de 2018, une cinquantaine de cas de rougeole - une maladie mortelle dans un cas sur 1.000 - ont été recensés en Wallonie, a affirmé la ministre régionale de la Santé, Alda Greoli (cdH), interrogée sur la couverture vaccinale, en commission du parlement wallon, par la députée socialiste Sophie Pécriaux.

S'il y une recrudescence de la maladie amplifiée par la multiplication des refus de vaccination - plus de 41.000 cas de rougeole et 37 décès liés à la maladie ont été rapportés en Europe lors du premier semestre de l'année 2018 - la Wallonie semble donc relativement épargnée, selon les chiffres de l'Aviq, l'Agence wa llonne pour une vie de qualité.

Elle est loin, en tout cas, de la flambée épidémique qui sévit en Ukraine (23.000 cas), en Italie, en Grèce, en France, en Allemagne ou encore en Grande-Bretagne.

«Il n'y a rien d'alarmant en Wallonie», a assuré Alda Greoli en précisant par ailleurs que la question vaccinale relevait de la compétence de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ce qui n'a toutefois pas empêché la ministre, également en charge du dossier à la Fédération, de rappeler que «plusieurs journées dédiées à la vaccination ont été prévues et que de nombreuses actions sont organisées avec l'ONE pour faire progresser la couverture vaccinale». Une nouvelle brochure destinée aux parents a également été éditée et le site internet vaccination-info.be a été revu.

Quant à la problématique des refus vaccinaux, "nous ne disposons pas, actuellement, de données chiffrées. Nous en saurons certainement davantage au terme de la prochaine enquête sur la vaccination des nourrissons, prévue en 2019", a conclu Alda Greoli.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.