Les femmes plus vulnérables face à la drogue

Plus d'une personne sur dix (63%) admise à l'hôpital pour intoxication à des psychotropes est une femme, d'après la réponse de la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) à une question de la députée CD&V Els Van Hoof, évoquée par la DH et Het Laatste Nieuws. Or les femmes ont moins souvent recours aux drogues que les hommes.

En revanche, les hommes meurent plus souvent à cause de la drogue que les consommatrices féminines: entre 2004 et 2014, 571 personnes sont décédées en Flandre du fait de l'usage de drogues illicites, dont seulement 117 femmes, affirme la députée Van Hoof.

Globalement, le nombre de Belges hospitalisés à cause de drogues a augmenté de 7% entre 2014 et 2016 (6.361 cas).

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.