Une marche de Bruxelles à Amsterdam pour l'accessibilité des traitements contre le VIH

Quatre activistes originaires d'Australie, d'Afrique du Sud et du Royaume-Uni quitteront dimanche matin à 6h00 la Grand-Place de Bruxelles pour neuf jours de marche jusqu'à Amsterdam. Soit 225 km à pied jusque dans la ville néerlandaise où, le 23 juillet, commencera la 22e Conférence internationale sur le sida. Les marcheurs porteront trois messages: non à la stigmatisation des personnes porteuses du VIH, non à leur criminalisation et non aux barrières contre les traitements. 

L'initiative provient de Ruan Uys, un jeune séropositif qui a fondé en Australie le mouvement «Hivsters» pour soutenir les personnes infectées par le VIH et montrer qu'on peut vivre heureux malgré le virus.

«Cette marche, c'est ma manière de dire merci à la génération précédente, qui a permis tous ces progrès contre le VIH. Maintenant, c'est à nous de nous bouger. Beaucoup reste à faire, surtout dans les pays en voie de développement», a-t-il expliqué vendredi à Bruxelles, invité dans les locaux de la Plate-forme Prévention Sida. «Il y a encore tellement de morts évitables.»

Pourtant, rendre les traitements plus accessibles est le meilleur moyen de mettre fin à l'épidémie de VIH, souligne-t-il. Une personne infectée dont la charge virale est indétectable grâce à son traitement ne transmet en effet plus le VIH.

Il faut aussi lutter contre les discriminations dont restent victimes les séropositifs, en ce compris celles qu'ils s'imposent parfois à eux-mêmes par honte ou méconnaissance.

Tout le monde est invité à rejoindre les quatre marcheurs sur l'ensemble ou une partie de leur parcours, dont les détails sont disponibles sur le site www.hivsters.info. Ruan Uys espère fédérer une communauté la plus large possible, tous sexes, origines et orientations sexuelles confondus. 

La marche se terminera par une manifestation à Amsterdam, le jour du lancement de la Conférence internationale sur le sida (AIDS 2018), où sont attendus des milliers de scientifiques et de militants.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.