« 4 réseaux à Bruxelles ? Alors la Wallonie devra se contenter de 7 ! »

« S’il y a 4 réseaux à Bruxelles, alors il n’y en aura que 7 en Wallonie ! » C’est en ces termes que Marc Geboers, directeur hôpitaux généraux de la coupole des hôpitaux flamands Zorgnet-Icuro, a réagi lorsque Le Spécialiste lui a demandé quelle serait la répercussion pour la Flandre s’il y a quatre réseaux à Bruxelles.

« Une chose est maintenant sûre et certaine : il y aura 25 réseaux. En principe, il devrait y en avoir 14 ou 15 en Flandre (probablement 14). Cela signifie qu’il en resterait 11. Et si l’on en retire 4 pour Bruxelles, alors la Wallonie devra s’en contenter de 7 », raisonne Marc Geboers.

« Mais 7 réseaux, cela me semble peu pour couvrir une population de quelque 4 millions d’habitants. Il en faudrait au moins 8. Dès lors, 4 réseaux à Bruxelles me semble peu probable et pas courageux », ajoute le directeur de Zorgnet-Icuro.

Pour lui, il est clair qu’il s’agit de musculature politique. « C’est sûr qu’il y a des intérêts politiques là derrière. Les autorités n’auront qu’à prendre leurs responsabilités », commente le Dr Geboers.

A l’heure où les hôpitaux flamands doivent indiquer leurs intentions de mise en réseaux, il serait peut-être temps que les autorités se mettent d’accord sur le nombre de réseaux par Communauté… Pour l’homme fort de Zorgnet-Icuro, cela sera inéluctablement l’un des grands points abordés lors de la Conférence interministérielle du 26 février.

 

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.