Nyxoah: un implant connecté contre l'apnée obstructive lève 15 millions d’euros

Nyxoah, une start-up belge située à Mont St-Guibert, a développé une solution thérapeutique pour le traitement de l'apnée obstructive du sommeil. Elle fonctionne par neurostimulation. Par ailleurs, la technologie permet de recueillir des données "diagnostiques" comme la durée du traitement

Les start-up médicales en Belgique bénéficient d'un regard très favorable de la part des investisseurs étrangers depuis plusieurs années. Actuellement, parmi toutes ces pépites, en Wallonie, la société Nyxoah, poursuit ses recherches sur le développement d'un implant limitant les troubles provoqués par l'apnée obstructive du sommeil.

Loin des masques respiratoires, Nyxoah utilise son implant miniature (pièce de monnaie) sous le menton du patient.  «Nyxoah a effectivement collaboré les années passées avec l’UCL sur des projets de recherche. Nous travaillons tout particulièrement en collaboration étroite avec le Pr. Pierre Gianello à l’UCL. Le Pr. Gianello est membre de Conseil d’Administration. Le siège de Nyxoah est basé à Mont-Saint-Guibert et nous bénéficions du soutien historique de la Région Wallonne pour le développement de divers projets.» explique Rémi Renard, vice-président Therapy Development chez Nyxoah

Cibler le marché US

Son travail de recherche a attiré les regards du groupe australien Cochlear Limited (spécialisé dans les implants destinés aux malentendants), coté à la Bourse de Sydney. Ils ont investi 15 millions d'euros pour l'entreprise. «Nyxoah vient de finaliser son étude BLAST OSA  (BiLAteral Hypoglossal Nerve Stimulation for Treatment of Obstructive Sleep Apnea) en Europe et en Australie. Nous espérons obtenir le marquage CE pour commercialisation dans les mois à venir. Cela nous permettra de poursuivre nos activités de recherche clinique et d’initier la commercialisation en Europe. Dans le même temps, Nyxoah est d’ores et déjà en contact avec la FDA pour planifier la réalisation d’une étude clinique visant l’approbation sur le marché US.» ajoute Rémi Renard.

En quoi consiste cette étude? «Les patients de l'étude BLAST OSA constatent une amélioration majeure des symptômes de l'apnée du sommeil, notamment une réduction significative de l'indice de désaturation en oxygène (IDO) et de l'indice d'apnée hypopnée (AHI)», a déclaré Enrique Vega, directeur général de Nyxoah S.A.

L'objectif de la société est de devenir un acteur majeur des thérapies contre l’apnée obstructive du sommeil.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.