L'immunothérapie diminue le risque de rechute en cas de mélanome

Selon une étude internationale coordonnée par l'institut Bordet, les cliniques universitaires Saint-Luc et l'UZ Leuven, et publiée dans 'The New England Journal of Medicine', l'immunothérapie est intéressante dans le traitement des mélanomes (cancer de la peau) à risque de récidive après chirurgie.

Dans le cadre de cette étude, des patients opérés d'un mélanome envahissant les ganglions lymphatiques ont été répartis en deux groupes. L'un a reçu une injection d'immunothérapie à la dose fixe toutes les trois semaines pendant un an, tandis que l'autre recevait un placebo. Après 18 mois de suivi, le taux de survie sans rechute est de 71,4% pour les patients traités par immunothérapie contre 53,2% pour ceux qui ont reçu le placebo, indiquent les auteurs de l'étude. L'immunothérapie prolonge la survie sans récidive et réduit le risque de rechute ou de décès de 44%, affirment les scientifiques.

En Belgique, on compte 2.925 nouveaux cas de mélanome par an et selon une étude d'extrapolation de la Fondation Registre du cancer, ce chiffre pourrait être de 4.356 cas/an en 2025. Il s'agit du cancer de la peau le plus agressif. Dans les mélanomes de stade 3 (avec métastases de taille supérieure à un millimètre dans un ou plusieurs ganglions lymphatiques), le risque de récidive est de 50%.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.