L'affaire du "docteur ozone" se poursuivra à l'automne

Le procès du "docteur ozone" de Rotselaar, Chris M., soupçonné de plusieurs infractions à des articles du décret antidopage, se poursuivra à l'automne prochain, a décidé mardi le tribunal correctionnel de Louvain. Ce procès avait débuté en octobre dernier mais le jugement avait été reporté dans l'attente d'un rapport d'un expert mandaté par le tribunal, qui est désormais achevé.

Le parquet reproche à Chris M. (54 ans) d'avoir prescrit pendant quatre ans des substances interdites à des sportifs et utilisé des méthodes illicites pour les soigner. Ce médecin a administré à 20 sportifs, issus de six disciplines différentes, de l'ozone et des injections entre 2009 et 2013. Les cyclistes Greg Van Avermaet et Ben Hermans, les spécialistes du cyclocross Bart Wellens et Tom Meeusen ou encore le triathlète Bert Jammaer font notamment partie de sa patientèle.

Le procès a débuté en octobre dernier, lors duquel le parquet a requis 18 mois de prison, lui qui considère la thérapie par l'ozone comme du dopage. La défense a, elle, plaidé que Chris M. traitait sa clientèle comme des patients et non comme des sportifs. Elle a demandé l'acquittement ou la suspension du prononcé.

Le tribunal n'a toutefois pas statué sur l'affaire, désignant un expert pour déterminer si la thérapie mise en cause constitue effectivement du dopage. Wim Develter, médecin légiste à l'hôpital universitaire de Louvain, l'UZ Leuven, vient de rendre son rapport, dont le contenu n'a pas été dévoilé.

Un calendrier a été fixé pour en débattre. La défense peut déposer ses conclusions jusqu'au 1er octobre et le parquet devra rendre les siennes le 15 novembre. Le 1er décembre, les prévenus auront droit à une réplique et le 11 décembre, le lien entre la thérapie par l'ozone et le dopage sera examiné. Le jugement est attendu pour janvier 2019.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.