Les accidents mortels sous influence d'alcool sont en hausse en Wallonie

Les accidents graves lors desquels le conducteur était sous influence d'alcool sont en hausse en Wallonie, selon les chiffres de l'institut Vias collectés pour la Dernière Heure. La tendance s'améliore pourtant en Flandre et à Bruxelles.

Au sud du pays, le nombre d'accidents graves (avec blessés ou tués) liés à l'alcool a augmenté de 4% entre 2016 et 2017. Les accidents mortels ont même augmenté de 45%. En Flandre, le nombre de tués sur les routes a été divisé par deux, passant de 18 à 8.

«Cette augmentation des accidents dus à l'alcool (en Wallonie) est surtout liée à deux provinces: Namur et Liège. Ce sont ces deux provinces qu'il faut cibler à l'avenir dans les contrôles d'alcoolémie», affirme le porte-parole de Vias, Benoit Godard, cité par la DH.

Durant l'été, quatre accidents liés à l'alcool se produisent chaque jour en Wallonie, relève également Sudpresse sur base d'une étude de l'Agence wallonne de sécurité routière (AWSR). Cette moyenne est de douze pour l'ensemble de la Belgique, de sept pour la Flandre et d'un pour Bruxelles.

Quelque 15,6% des conducteurs testés à l'alcool après un accident étaient positifs en juillet-août, contre 14,7 % pour le reste de l'année, note encore Sudpresse.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.