Baromètre socio-économique 2018 de la FGTB - + 73% de malades longue durée en 11 ans

Le nombre de malades longue durée est en augmentation, observe la FGTB. Ils étaient 233.755 en 2006 contre 405.000 l'année passée (soit une augmentation de plus de 73%), indiquent les chiffres de l'INAMI. Pour ce qui concerne leur réintégration, la FGTB précise que dans 67% des cas, les médecins remettent une décision D, qui établit que le travailleur est dans l'impossibilité de réintégrer l'entreprise. Dans ce cas de figure, l'employeur peut résilier le contrat de son salarié sans indemnités ni préavis.

L'organisation syndicale pointe également le fait que les conditions de travail se détériorent. Ainsi, selon les éléments qu'elle a recueillis auprès des travailleurs, 76% d'entre eux prestent plus d'heures que ce qui est prévu dans leur contrat, et pas moins de 23% de ces heures supplémentaires ne sont ni payées, ni récupérées. Par ailleurs, selon l'ONSS, le nombre de travailleurs occupés en permanence sur la base de contrats journaliers intérimaires est passé de 5.047 en 2004 à 16.081 l'année dernière.

A partir des éléments fournis par l'ONSS, la FGTB constate que sur les 132.913 jobs créés par le gouvernement depuis son entrée en fonction, seuls 41% sont des emplois à plein temps.

"'Jobs, jobs, jobs'? C'est plutôt 'Foutaises, foutaises, foutaises!'", rétorque le patron de la FGTB. "La Belgique profite de l'embellie économique internationale, les emplois créés sont de faible qualité."

Le syndicat a également jeté un œil au niveau des allocations sociales versées en Belgique. Selon les informations qu'il a collectées, 90% de ces prestations se situent en dessous du seuil de pauvreté. Le constat est particulièrement acerbe concernant les pensions. La FGTB souligne qu'alors que la pension moyenne s'élève à 882 euros pour une femme et 1.182 euros pour un homme, le prix moyen d'une maison de repos atteint 1.562 euros.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.