Arrêt cardiaque chez un sportif de 23 ans : "Nous exigeons trop de nos jeunes coureurs" (Tom Teulingkx)

Tom Teulingkx, le président de l'association SKA, qui regroupe médecins sportifs et évaluateurs, tire la sonnette d'alarme après le décès du coureur cycliste Jimmy Duquennoy (23). "Nous devons vraiment nous demander: à quelle intensité pouvons-nous laisser nos jeunes coureurs s'entrainer?", s'interroge-t-il dans Het Nieuwsblad et De Standaard lundi.

Le coureur professionnel Jimmy Duquennoy a été victime d'un arrêt cardiaque. Les secours sur place n'ont rien pu faire pour sauver le sportif de 23 ans devenu professionnel en 2016 au sein de l'équipe Wallonie-Bruxelles-Group Protect, puis WB-Aqua Protect-Veranclassic.

"Cela commence à devenir une tendance", regrette M. Teulingkx, à augmenter "l'effort en volume, intensité et fréquence" tant dans les compétitions que lors de séances d'entraînement, signale-t-il.

M. Teulingkx, qui est aussi membre de la commission médicale pour l'association cycliste belge, souhaite qu'une enquête soit menée pour évaluer l'impact de l'entrainement intensif des jeunes cyclistes.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.