You are here

Médico-mut

Pas un long fleuve tranquille, le déconventionnement en ligne… (update)

P.S./J.M. - Jeudi 20 avril 2017

Face aux problèmes informatiques auquels les médecins se sont heurtés pour se désengager du mini-accord conclu fin mars , l'INAMI a réagit jeudi sur son site ... les syndicats aussi !

Statut social: du nouveau concernant le seuil d'activité (INAMI)

M.L. - Jeudi 6 avril 2017

L’Inami devrait faire parvenir sous peu aux médecins le formulaire de demande du statut social. Avec une nouveauté: dès cette année, il faut atteindre un seuil d’activité minimal pour pouvoir en bénéficier. De nouveaux documents à remplir devraient faire leur apparition. 

 

Accord medico-mut : l'ABSyM revient avec le supplément conventionnel

F.D. - Jeudi 6 avril 2017

Certes, l’ABSyM se dit satisfaite du mini-accord obtenu qui rend un cadre dans lequel il est possible de négocier, mais elle ne désarme pas pour autant contre les mutualités. Jacques de Toeuf annonce qu’il va réintroduire sa proposition de supplément conventionnel.

Médico-mut: on hisse le drapeau blanc

JM/FD - Samedi 25 février 2017

La médico-mut programmée hier, 24 février, en fin d’après-midi, marquait la fin du clock stop. Maggie De Block acceptait-elle de travailler sur le cahier de revendications – officiellement baptisé le «projet de cadre d’accords» – transmis fin janvier par médecins et mutuelles? Au-delà de la dissolution automatique de l’accord en cours, c’est la négociation des suivants, l’avenir du modèle de concertation ainsi que le dialogue avec le gouvernement qui étaient en jeu. Verdict? Armistice ou reprise des hostilités?

Le projet de convention pour les kinésithérapeutes définitivement rejeté

Lundi 6 février 2017

La nouvelle proposition de convention pour les kinésithérapeutes, qui fixe notamment leurs tarifs, a été rejetée lundi lors de la réunion du comité de l'assurance de l'Inami, a indiqué Patrick Wérrion, coprésident d'Axxon.

Clock stop : rôle du généraliste et PMG parmi les points d’attention

J.M. - Vendredi 27 janvier 2017

Peu loquace au sortir de la médico-mut de mercredi soir, le GBO lève aujourd’hui le voile sur quelques-uns des éléments qui composent la note « cadre d’accords » transmise au gouvernement. On y retrouve, entre autres points de revendication, le rôle central du médecin généraliste ou encore les postes de garde. 

La balle dans le camp de Maggie De Block

J.M. - Jeudi 26 janvier 2017

Hier soir se tenait une médico-mut inédite, après la demande de l’ABSyM et du Cartel que l’accord s’autodétruise. Ce qu’il en sort? Un «clock stop» – soit une suspension de processus – d'un mois avant d’en arriver, éventuellement, à cette extrémité. «Nous avons énoncé des revendications, la balle est dans le camp de la ministre», indique Paul de Munck, pour le GBO. Le sursis d’un mois n’entame pas la détermination de son syndicat, dit-il.

Le CA de l'ABSyM vote pour un détricotage de plein droit de l'accord médico-mutualiste

F.D. - Jeudi 12 janvier 2017

Hier soir, le CA de l’ABSyM a voté en faveur de la demande de résolution de plein droit de l'accord médico-mut pour l'année 2017. Après le Cartel la semaine dernière, l’ABSyM a donc communiqué sa décision aujourd’hui à Jo De Cock, président de la médico-mut, par lettre recommandée. Elle regrette toutefois profondément qu’ADDM se soit désolidarisé du front syndical et annonce ses intentions pour après le 25 janvier.

Une médico-mut avec Maggie De Block d’ici le 28 du mois

J.M. - Mardi 10 janvier 2017

Que va-t-il se passer, après l’évocation par le Cartel et l’ABSyM de la résolution de plein droit de l’accord tarifaire? Les médecins connaîtront-ils en 2017 des honoraires libres, renégociés, imposés? Nous avons posé quelques questions à l’Inami, qui se dit en pleine analyse juridique. Il énonce quand même quelques premiers points avérés. 

Convention: AADM tente de calmer le jeu

F.D. - Dimanche 8 janvier 2017

Après que l’ABSyM et le Cartel ont clairement fait savoir leur position par rapport au démantèlement de l’accord médico-mut de plein droit, c’est au tour d’AADM de se positionner. Pour le syndicat médical qui a également soumis la question à ses juristes, «il n’y a qu’une chance très limitée que la loi-programme du 25 décembre donne lieu à la résolution de l’accord 2016-2017».

Le Cartel invoque la résolution de plein droit de l’accord

J.M. - Jeudi 5 janvier 2017

Le GBO, le MoDeS (le groupement de spécialistes francophones qui en est partenaire) et leurs coalisés flamands de l’ASGB ont expédié cet après-midi un recommandé à Jo De Cock. Pour eux, avec la parution de la loi-programme santé au Moniteur - laquelle contient les mesures d’austérité unilatérales édictées par le gouvernement -, l’accord médico-mut en cours «s’auto-détruit» de plein droit.  

Déconventionnements: l’ABSyM remonte plus loin que novembre

J.M. - Mercredi 4 janvier 2017

A grand renfort de tableaux chiffrés, l’ABSyM revient sur les déconventionnements intervenus en fin d’année. Pour lui, ce sont 187 médecins de plus que le nombre médiatisé par l’Inami qu’il faut considérer comme s’étant désengagés. Le syndicat voit dans ces décisions individuelles l’effet d’une «mesure abusive», à laquelle il (re)dit s’être toujours opposé. 

Publication de la confiscation de l'index: quels sont maintenant les scénarios possibles?

F.D. - Vendredi 30 décembre 2016

Ce 29 décembre, la loi-programme que tout le monde attendait est parue au Moniteur belge. Il y a plusieurs semaines déjà, l’ABSyM avait déjà fait savoir que dès la publication de cette loi au Moniteur, elle mettrait en marche la procédure visant à dénoncer l’accord de plein droit. «Ce n’est donc pas une surprise, mais la situation est toutefois inédite», commente le Dr Marc Moens, son président.

Pas de flambée des déconventionnements: l’explication du GBO

J.M. - Jeudi 22 décembre 2016

Le GBO n’est pas, outre mesure, surpris que le taux de déconventionnement individuel n’ait pas fait de bond en avant parmi les MG. Le syndicat affirme que nombre de ceux-ci lui avaient signifié ne pas vouloir ou pouvoir relever les honoraires réclamés à leur patientèle, pour préserver l’accessibilité des soins. 

Des tarifs maintenus «grâce aux médecins, malgré Maggie De Block»

J.M. - Mercredi 14 décembre 2016

Le GBO, après en avoir «longuement et minutieusement discuté» avec ses coalisés du Cartel, «préfère maintenir la garantie de la sécurité tarifaire pour les patients». Dès lors, pas d’appel général au déconventionnement. Mais de la compréhension pour le MG qui sauterait ce pas. Le GBO a l’intention d’expliquer au grand public que c’est grâce aux médecins conventionnés, et non à la politique de Maggie De Block, que les tarifs seront respectés. 

Compromis sur l’affectation de l’index: la consultation MG à 25€

J.M. - Mercredi 7 décembre 2016

Un compromis est intervenu, en médico-mut, lundi soir, quant à la distribution de la masse d’indexation restante de 0,83%. Le GBO a avalisé le scénario proposé, le 6ème, «parce qu’il prévoit une affectation non linéaire et bénéficie à l’acte intellectuel». Avec la majoration de la consultation à 25€ au 1er janvier, la casse de la privation d’index est plus limitée chez le MG. Mais le syndicat ne désarme pas. 

e-prescription obligatoire: Recip-e reporté en 2020 ?

J.M. - Vendredi 2 décembre 2016

La médico-mut, lundi soir, a vu patiner les discussions sur l’affectation linéaire versus sélective du bout d’indexation rescapé. Cette fracture entre syndicats médicaux ne doit pas faire oublier les raisons premières de la colère: une grogne commune contre les économies et le «style De Block». Le GBO a par ailleurs soulevé l’incohérence entre les dates butoir de l’e-prescription et du DMI obligatoire. 

  • 6

Le blocage persiste sur l’affectation de l’index

F.D. - Mardi 29 novembre 2016

Hier se tenait une nouvelle réunion de la médico-mut. Le blocage persiste. Tout le monde campe sur ses positions. Malgré le feu vert du Cartel et d’AADM à un cinquième scénario d’affectation de l’index édicté par Jo De Cock, président de la médico-mut, l’ABSyM campe sur ses positions et a rejeté la proposition. On en est donc à 6 voix pour et 6 voix contre.

Médico-mut: les convoyeurs attendent (toujours…)

J.M. - Jeudi 17 novembre 2016

Hier soir se tenait une séance supplémentaire de médico-mut, après les grognements, ajournements, audition chez Maggie De Block, ayant suivi le dépôt de sa copie budgétaire 2017 – sauce impérative et restrictive. Les débats ont porté sur l’affectation du morceau d’indexation rescapé et sur le statut social modulé. Pas de décisions, et même un certain silence radio. La suite? Le 28 du mois. Du concret? On verra… 

Budget 2017: de l’écoute, mais (encore?) rien de concret, dixit le GBO

J.M. - Lundi 31 octobre 2016

La rencontre avec la ministre De Block n’a rien donné de spectaculaire, rapporte le GBO. Zéro engagement à retenir le couperet budgétaire, juste la promesse de présenter aux médecins, à la prochaine médico-mut, des «priorités» sur lesquelles travailler «ensemble» jusque fin d’année. C’est maigre et flou. Le syndicat attend de découvrir le 7 novembre ces fameuses priorités, pour définir la conduite à adopter. 

Pages