You are here

Tumeurs de l'appareil respiratoire et des organes thoraciques

Non, les statines ne sont pas bonnes pour tout

Dr Jean-Claude Lemaire - Jeudi 13 avril 2017

Le cholestérol jouant un rôle clé dans la croissance cellulaire, il était logique de penser qu'existait une chance d'entraver le développement et la croissance des cellules cancéreuses. Logique, mais…

Tabac, cancer du poumon, BPCO et emphysème: démêler les interrelations pour mieux dépister et traiter

Dr Jean-Claude Lemaire - Vendredi 31 mars 2017

Les dommages occasionnés par le tabagisme actif semblent être le fil conducteur qui relie trois affections broncho-pulmonaires fréquentes et délétères à savoir le cancer du poumon, la BPCO et l'emphysème. 

Tabac, VIH, cancer et espérance de vie

Dr Jean–Claude Lemaire - Vendredi 17 mars 2017

Si la prévalence du tabagisme a beaucoup diminué, elle demeure élevée (40 à 70%) dans la population de sujets infectés par le VIH. Cela est d'autant plus dommage qu'il est désormais démontré que l'arrêt de la cigarette s'accompagne comme chez les personnes non infectées d'une diminution progressive du risque de bon nombre de cancers.

Tabagisme et vente de tabac: de nouvelles directives UE?

Un entretien avec le Pr Marc Decramer - Vendredi 1 juin 2012

Les directives de l’Union européenne en matière de vente de produits du tabac expirent à la fin de cette année. Une occasion unique, aux yeux du Pr Marc Decramer (Département de Pneumologie, KU Leuven) de faire le bilan et de plaider en faveur d’une législation européenne plus stricte en la matière.

Mésothéliome pleural malin: diagnostic précoce et dépistage (2e partie)

Kevin Hollevoet (Service de Pneumologie, UZ Gent, UG) - Vendredi 10 février 2012

En raison de ses symptômes aspécifiques et de la difficulté à le différencier d’autres affections, le mésothéliome n’est souvent diagnostiqué qu’à un stade avancé. Plusieurs études de dépistage à grande échelle ont démontré que des techniques d’imagerie telles que la radiographie et la tomodensitométrie ne permettent pas de détecter le mésothéliome à un stade plus précoce. Aussi, leur utilisation en tant qu’instruments de dépistage n’est pas indiquée pour l’instant dans les populations à risque exposées à l’amiante. Une étude récente s’est penchée sur les marqueurs protéiques sanguins du mésothéliome, en particulier la mésothéline et le MPF (Megakaryocyte Potentiating Factor). Leur utilisation dans le cadre du diagnostic précoce et du dépistage est toutefois naturellement limitée par leur faible sensibilité aux stades précoces du mésothéliome. Les études à venir devront se concentrer sur l’amélioration des traitements, le diagnostic à un stade plus précoce et les instruments de dépistage. En attendant, la prévention reste primordiale.

Mésothéliome pleural malin: diagnostic précoce et dépistage (1e partie)

Kevin Hollevoet (Service de Pneumologie, UZ Gent, UG) - Vendredi 10 février 2012

Le mésothéliome pleural malin est un cancer incurable lié à l’amiante. Son incidence en Belgique est l’une des plus élevées au monde, conséquence directe de notre importante consommation de cette substance toxique par le passé. Pour les patients atteints de cette maladie, les options thérapeutiques sont limitées et le pronostic est mauvais. Un diagnostic ou une détection plus précoce de ce cancer pourrait probablement prolonger la survie de ces patients.

La cystine pour l’accompagnement au sevrage tabagique: efficace et bon marché

Heidi Van de Keere - Vendredi 10 février 2012

Une équipe de recherche britannico-polonaise avance que la cystine constitue une substance potentiellement intéressante dans le cadre du sevrage tabagique. Elle s’est en effet révélée plus efficace que le placebo dans une étude unicentrique et est en outre bien moins chère que de nombreux moyens de sevrage tabagique traditionnels. Les résultats de cette étude ont fait l’objet d’une publication dans le New England Journal of Medicine.