La prise en charge des hémarthroses chez les patients hémophiles (4ème partie: les complications musculaires, les hématomes)

Sébastien Lobet, Cédric Hermans - Vendredi 20 avril 2012

[Sébastien Lobet et Cédric Hermans - Centre de traitement de l’hémophilie, Unité d’hématologie et d’hémostase, Clin Univ Saint-Luc, UCL, Bruxelles]

Les hématomes constituent l’autre grande complication de l’hémophilie (6). Ces hématomes ne sont pas spontanés mais font généralement suite à un traumatisme, parfois minime.

La prise en charge des hémarthroses chez les patients hémophiles (3ème partie: pathophysiologie de l’arthropathie hémophilique)

Sébastien Lobet, Cédric Hermans - Jeudi 19 avril 2012

[Sébastien Lobet et Cédric Hermans - Centre de traitement de l’hémophilie, Unité d’hématologie et d’hémostase, Clin Univ Saint-Luc, UCL, Bruxelles]

Les hémarthroses constituent des manifestations hémorragiques typiques de l’hémophilie sévère. En effet, les hémarthroses ne sont classiquement pas observées chez les patients présentant des troubles de l’hémostase primaire telles que les maladies plaquettaires et le déficit en facteur von Willebrand. Seuls les patients présentant un déficit complet en facteur von Willebrand sont à risque d’hémarthrose dont l’apparition est favorisée par le déficit en facteur VIII qu’entraîne l’absence de facteur von Willebrand.

La loi relative à l’indemnisation des dommages résultant de soins de santé ou loi sur les accidents médicaux (1)

Solange Tastenoye - Jeudi 19 avril 2012

La responsabilité civile a déjà fait couler beaucoup d’encre! Dans le secteur médical également. Notre législateur a promulgué une loi visant à simplifier l’établissement de la responsabilité des médecins et autres prestataires de soins. Dans cet article, nous épinglons les dispositions les plus intéressantes de cette loi.

Champagne rosé pour illuminer les soirées

Marc Vanhellemont - Jeudi 19 avril 2012

Ou l’histoire d’un petit menu de fête: des bulles, un plat, un fromage.

La nomophobie vous guette-t-elle ?

Un billet d’humeur de Véronique Van Sint Jan - Mercredi 18 avril 2012

Devoir absolument rester connecté à tout prix, ne pas imaginer un seul instant pouvoir s’en passer, être pris d’angoisse à l’idée de s’en trouver privé ne fut-ce qu’une journée… Tel est le quotidien du nomophobe face à son smartphone. Et vous, docteur, quelle est votre position vis-à-vis de votre téléphone portable ou autre smartphone? La nomophobie vous guette-t-elle ?

La prise en charge des hémarthroses chez les patients hémophiles (2ème partie: les complications musculo-squelettiques de l’hémophilie, de l’hémarthrose à l’arthropathie chronique)

Sébastien Lobet, Cédric Hermans - Mercredi 18 avril 2012

[Sébastien Lobet et Cédric Hermans - Centre de traitement de l’hémophilie, Unité d’hématologie et d’hémostase, Clin Univ Saint-Luc, UCL, Bruxelles]

Contrairement aux troubles de l’hémostase primaire (thrombopathie, thrombopénie, déficit en facteur von Willebrand) caractérisés par des hémorragies essentiellement cutanées et muqueuses, le patient hémophile développe des hémorragies profondes, affectant notamment les muscles et les grosses articulations. En cas d’hémophilie sévère, 90% des épisodes hémorragiques concernent le système musculo-squelettique et 80% les articulations (4). Ces hémarthroses sont généralement qualifiées de spontanées parce qu’elles se produisent sans qu’aucune cause ne puisse être clairement identifiée et touchent habituellement une articulation à la fois. Chez les hémophiles sévères, les premières hémarthroses se manifestent à partir du moment où le système locomoteur est très sollicité, c’est-à-dire à l’apprentissage de la marche. En cas d’hémophilie sévère et en l’absence de traitement, les patients peuvent présenter jusqu’à plus de 30 hémarthroses par an.

La prise en charge des hémarthroses chez les patients hémophiles (1ère partie: l’hémophilie et son traitement)

Sébastien Lobet, Cédric Hermans - Mardi 17 avril 2012

[Sébastien Lobet et Cédric Hermans - Centre de traitement de l’hémophilie, Unité d’hématologie et d’hémostase, Clin Univ Saint-Luc, UCL, Bruxelles]

Si l’hémophilie est une maladie hématologique caractérisée par un déficit partiel ou complet du facteur VIII ou IX de la coagulation, ses complications hémorragiques affectent avant tout le système musculo-squelettique. Les hémarthroses représentent en effet les principales complications de cette maladie. A long terme, elles sont responsables d’une arthropathie chronique particulièrement invalidante. Outre l’administration de concentré de facteur de la coagulation généralement confiée à l’hématologue, la prise en charge des hémarthroses aiguës et surtout l’arthropathie chronique requièrent une étroite collaboration avec le chirurgien orthopédiste et/ou le physiothérapeute. Ce binôme entre le spécialiste du sang et de l’appareil locomoteur est indispensable pour prévenir efficacement les hémarthroses, gérer les épisodes aigus, apprécier l’état articulaire des patients hémophiles, et surtout traiter l’arthropathie chronique. 

Méningococcémie: connaître la prévalence réelle des résistances est essentiel pour établir des recommandations thérapeutiques

Propos de Sophie Bertrand recueillis par Dominique-Jean Bouilliez - Lundi 16 avril 2012

Le guide Sanford des maladies infectieuses offre pour chaque pays des recommandations thérapeutiques basées sur les données épidémiologiques les plus récentes. Du moins en théorie, car la dernière édition faisait état d’une bonne sensibilité de Neisseria meningitidis à la pénicilline dans notre pays. Ce qui est loin d’être le cas et a suscité la réaction du Dr Sophie Bertrand, docteur en biologie et chef du service des maladies bactériennes et de son centre de référence pour Neisseria meningitidis à l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP). Explications.

Prédiabète: quels critères diagnostiques et quel traitement ?

9ème congrès d’Endocrinologie – Diabétologie de l’UCL, mars 2012 - Lundi 16 avril 2012

Le prédiabète accroît le risque d’évolution vers un diabète avéré et vers la macroangiopathie.  Les modifications du style de vie et, au besoin, la metformine, constituent les piliers de son approche thérapeutique.

Prise en charge des lombalgies en fonction du pronostic

Heidi Van de Keere - Lundi 16 avril 2012

Une prise en charge ciblée des lombalgies en première ligne, basée sur un traitement qui tient compte du pronostic, semble efficace et économique. Telle est la conclusion que des chercheurs britanniques ont tirée d’une étude randomisée contrôlée, parue dans The Lancet.

Une hausse inquiétante du nombre de suicides

D'après D Stuckler, et al. - Vendredi 13 avril 2012

Après le séisme financier dont les ondes de choc ont été ressenties aux quatre coins de la planète et dont les répliques plus ou moins fortes ne cessent d’alimenter quotidiennement les médias, faut-il craindre que, tel un tsunami, une vague de suicides ne déferle dans les pays les plus frappés par la crise financière ?

Douceurs autrichiennes

Marc Vanhellemont - Jeudi 12 avril 2012

Quand on pense «vins liquoreux», l’Autriche ne vient pas spontanément à l’esprit. Peut-être est-ce parce qu’on l’imagine froide et austère, enneigée une bonne partie de l’année. Et pourtant…

Le renouvellement du contrat de bail commercial

Solange Tastenoye - Jeudi 12 avril 2012

En votre qualité de médecin, vous louez un bâtiment afin d’y tenir vos consultations. Lors de la conclusion du contrat de bail, vous avez choisi, en accord avec le bailleur, de soumettre le contrat de bail à la législation sur les baux commerciaux. Tout s’est déroulé sans accrocs, mais qu’en est-il si la location doit être renouvelée? Quelle est la meilleure option? Le bailleur peut-il résilier anticipativement le contrat de bail commercial?

Grossesse et thrombose: comment stratifier le risque, quand envisager une prophylaxie?

Philippe Mauclet - Mercredi 11 avril 2012

La grossesse est associée à une augmentation de l’incidence des thrombo-embolies veineuses. Différents facteurs de risque surajoutés sont à considérer pour définir l’attitude à adopter, plus particulièrement en termes de prophylaxie secondaire. Des recommandations existent, mais des études randomisées à grande échelle seraient souhaitables pour en augmenter la robustesse.

Diabète et grossesse: les préoccupations demeurent

9ème congrès d’Endocrinologie – Diabétologie de l’UCL, mars 2012 - Mardi 10 avril 2012

Le diabète chez la femme enceinte reste associé à un risque non négligeable de malformations congénitales, d’accouchement prématuré, de mort in utero et de mortalité périnatale. La valeur-cible d’HbA1c doit probablement être revue à la baisse tandis que la variabilité des profils glycémiques entrave l’optimisation du traitement.

Saignements variqueux: du traitement aigu à la prévention

D'après les exposés d'Olivier Le Moine et Peter Stärkel - Mardi 10 avril 2012

Un patient cirrhotique sur deux développe des varices oesophagiennes ou gastriques. Le taux de mortalité liée aux saignements de ces varices oscille entre 15 et 20% à six semaines. Le traitement de la phase aiguë et les mesures préventives sont déterminants.

La capsule est l’avenir du bouchage – en Belgique aussi

Hervé Lalau - Vendredi 6 avril 2012

Une étude réalisée l’an dernier sur 1.000 consommateurs réguliers de vin en Grande Bretagne par le cabinet Wine Intelligence, montre que la part de ces consommateurs prêts à acheter des bouteilles à capsule est passée de 41% à 85% entre 2003 et 2011.

Carcinome hépatocellulaire: une meilleure appréciation du pronostic et du stade permet d’optimiser la stratégie thérapeutique

D'après les exposés de Jessica Zucman-Rossi, Bart Op de Beeck, Jean-François Dufour et Chris Verslype - Vendredi 6 avril 2012

Les facteurs génétiques jouent un rôle important dans la pathogénie du carcinome hépatocellulaire. Ils sont complexes mais sont de mieux en mieux circonscrits, ce qui permet d’en évaluer la valeur pronostique. Plusieurs techniques d’imagerie peuvent être envisagées pour la stadification. Elles contribuent à définir l’approche thérapeutique. Des pistes sont explorées afin de recourir à la transplantation chez un nombre accru de malades, mais elles suscitent diverses questions. Le sorafénib constitue la pierre angulaire dans le traitement du stade avancé.

Faire un testament: ce que vous devez savoir!

Solange Tastenoye - Vendredi 6 avril 2012

Il est possible de communiquer ses dernières volontés dans un testament. Toute personne faisant un testament choisit ses héritiers dans la mesure du possible et ses volontés sont exécutées après son décès. Comment cela fonctionne-t-il exactement?

Traitement des troubles de la déglutition dans les pathologies neurologiques

F. Viallet et D. Gayraud, Aix en Provence; D. Robert, Marseille; P. Auzou et D. Jauny, Orléans - Jeudi 5 avril 2012

De manière générale et pour simplifier, on peut résumer la prise en charge des fausses routes comme suit:

1. en phase précoce: épaissir le bol (semi-liquide);

2. en phase pharyngée: tonifier le sphincter vélo-pharyngé et les muscles qui ferment le larynx;

3. en phase oesophagienne: déglutition d’effort pour bien vidanger.

 

Une approche spécifique de la pathologie en cause est évidemment incontournable! Nous retiendrons ici trois cas de figure: la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les complications de l’accident vasculaire cérébral.

Pages