Les DIU et les implants sont les meilleurs contraceptifs pour les adolescentes

Jeudi 4 octobre 2012

D’après les nouvelles recommandations de l’ACOG (American College of Obstetricians and Gynecologists), les DIU (dispositif intra-utérin) et les implants sont les meilleures méthodes pour prévenir une grossesse indésirable. Ces moyens contraceptifs devraient donc être conseillés aux jeunes filles.

Quatre futures mamans sur dix oublient la vitamine B9

Jeudi 4 octobre 2012

Une récente enquête réalisée dans 4 pays européens (1) a révélé que de nombreuses femmes belges, enceintes ou planifiant leur grossesse, ne prennent pas d’acide folique ou de suppléments nutritionnels de grossesse...

De l’intérêt de prescrire un antidiabétique oral dès le diagnostic. Sans délai!

Dr Dominique-Jean Bouilliez - Mercredi 3 octobre 2012

Dans une analyse rétrospective d’une cohorte de plus de 60.000 patients inclus entre janvier 2006 et février 2011 dès la prescription d’un antidiabétique oral, Andrew Maguire au nom du GPRD (le network de médecine générale qui avait fourni les informations de UKPDS) a constaté que 70% seulement de ces patients avaient une mesure validée de leur HbA1c avant traitement (88,1% sous metformine, 8,1% sous gliclazide).

Cela va saigner! Faut-il vraiment s’en préoccuper?

Dominique-Jean Bouilliez - Vendredi 28 septembre 2012

Les médecins accordent plus d’attention aux risques des anticoagulants qu’à leurs bénéfices. «A tort ou à raison?» se demande Michael Ezekowitz (Thomas Jefferson, Lankenau, USA) (1).

Quelle place réserver encore aujourd’hui aux antivitamine K en cas de fibrillation auriculaire?

Dominique-Jean Bouilliez - Vendredi 28 septembre 2012

Jean-Yves Le Heuzey, rythmologue à l’Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris, répond à cette question.

Campagne de prévention contre le binge drinking

Professeur José Ramet, chef du département de psychiatrie, Universitair Zienkenhuis Antwerpen – UZA, Wilrijkstraat 10, B-2650 Edegem (Anvers − Belgique) - Vendredi 28 septembre 2012

Le binge drinking - ou "biture express" - chez les jeunes est un phénomène inquiétant auquel la Belgique n’échappe pas et qui a amené des collaborateurs de l’UZA et de l’université d’Anvers (UA) à adopter des mesures énergiques.

Quand la testo va, tout va…

Dominique-Jean Bouilliez - Vendredi 21 septembre 2012
Malgré son appellation d’hormone de la virilité, la testostérone est présente dans les deux sexes, sécrétée au niveau testiculaire, surrénalien et prostatique chez l’homme, et par les glandes surrénales et les ovaires chez la femme. Hommes et femmes produisent donc de la testostérone, mais les deux sexes ne sont pas à égalité, car l’organisme masculin en sécrète 10 à 20 fois plus. Cependant les deux sexes en ont pareillement besoin pour la libido, la masse et le tonus musculaire et l’équilibre cardiovasculaire. Encore faut-il détecter les bonnes indications et administrer la bonne dose. Résumé de la session spécifiquement consacrée à cette hormone aux deux visages.

La médecine basée sur des preuves en gériatrie

Thierry Pepersack, Department of Geriatrics, ULB, Bruxelles - Vendredi 21 septembre 2012

La gériatrie est souvent décrite comme une discipline nouvelle pour les anciens. Pourtant, la preuve de l’efficacité d’une approche gériatrique a été apportée depuis déjà plus d’un quart de siècle. En 1984, L Rubenstein publiait dans le New England Journal of Medicine une étude qui suivait déjà les critères de la médecine factuelle et qui apportait clairement les preuves de l’efficacité d’une évaluation gérontologique standardisée (appelée aussi «comprehensive geriatric assessment», CGA). Depuis, plusieurs études et méta-analyses ont confirmé l’utilité de ce type d’approche pour les patients fragiles.

La «médecine factuelle», ou médecine basée sur des preuves, ou encore Evidence-Based Medicine (EBM), fait maintenant partie intégrante de la pratique médicale. Elle consiste à baser les décisions cliniques non seulement sur les connaissances théoriques, le jugement et l’expérience – qui sont les principaux composants de la médecine – mais également sur des «preuves» scientifiques, tout en tenant compte des préférences des patients. Cet article abordera les barrières au développement de la médecine factuelle en gériatrie (consentement éclairé, fragilité, critères d’exclusion), mais aussi les travaux qui ont abouti au concept de «syndrome gériatrique», à l’identification de ses facteurs de risque et aux stratégies de prévention qui ont fait leurs preuves en gériatrie.

Prévention des infections urinaires: du jus de canneberge tous les jours?

Dr Jacques Ninane - Mardi 18 septembre 2012

Le jus de canneberge avec des concentrations élevées en proanthocyanidines semble être efficace dans la prévention des infections non fébriles des voies urinaires de l’enfant.

Faut-il incriminer la pollution athmosphérique dans la genèse de l’asthme?

Dominique-Jean Bouilliez - Lundi 17 septembre 2012

«La plupart des études récentes montrent une augmentation régulière de la prévalence de l’asthme dans nos populations au cours des dernières décennies et ce malgré une connaissance accrue des mécanismes physiopathologiques de la maladie et la mise à disposition de médicaments de plus en plus performants», explique le Dr Jacques Lecomte (CHU Charleroi). «En cause notamment l’augmentation de la sédentarité, l’obésité accrue et un environnement agressif.» Ce qui a conduit son équipe à effectuer une étude orientée sur les facteurs environnementaux dans la région de Charleroi. Implications et résultats*.

 

[* Présentation effectuée dans le cadre du congrès ‘Sport, eau thermale et environnement… Quelle influence sur la santé? ]

Une meilleure couverture accordée aux indépendants

Vincent Claes - Dimanche 16 septembre 2012

Désormais, les travailleurs indépendants conserveront leur droit aux soins de santé lorsqu’ils arrêtent temporairement d’exercer leur profession pour pouvoir s’occuper d’un proche gravement malade. Le Conseil des ministres du 11 mai a approuvé un projet d’arrêté royal qui améliore la protection des travailleurs et des pensionnés indépendants.

Qashqai 1.6 Dci 130pk 2WD: élève modèle

Laurent Blairon - Vendredi 14 septembre 2012

Jouissant d’un succès énorme en Europe et chez nous, le Nissan QASHQAI se dote depuis peu d’un nouveau 1.6 Dci de 130ch. Une motorisation qui lui sied à merveille et qui ne peut que confirmer une carrière sans nuages.

Le Prié Blanc, un montagnard valdotain

Marc Vanhellemont - Vendredi 14 septembre 2012

Autochtone et extrême, le Prié Blanc pousse uniquement en Vallée d’Aoste. Plus précisément dans la première partie de la province alpine en venant du Mont Blanc, c.-à-d. la Valdigne, qui va de Courmayeur à La Salle en passant par Morgex. Le vignoble y oscille entre 1.050 et 1.200 mètres, ce qui en fait l’un des plus hauts d’Europe.

2.000 greffes de cellules souches hématopoïétiques aux Cliniques Saint-Luc

D'après l'exposé de Frédéric Baron (ULg) - Vendredi 14 septembre 2012

Aux Cliniques Saint-Luc, la première greffe a été réalisée en 1974, il y a presque 40 ans. Depuis, plus de 2.000 procédures d’auto- ou d’allogreffes de cellules souches hématopoïétiques ont été opérées. Au cours du symposium anniversaire orchestré par le Pr Cedric Hermans, qui dirige le Service d’Hématologie adulte, Frédéric Baron (ULg) a présenté les principaux challenges posés par les allogreffes de cellules souches hématopoïétiques chez le patient âgé.

«On ne prescrit pas trop d’ostéodensitométrie en Belgique, mais on la prescrit mal»

Vincent Claes - Vendredi 14 septembre 2012

Une enquête du mensuel Test-Santé (1) a récemment pointé du doigt la réalisation trop fréquente de l’ostéodensitométrie chez certaines patientes. La médiatisation de ces résultats a relancé le débat sur le dépistage de l’ostéoporose. L’occasion pour le Belgian Bone Club d’attirer l’attention des autorités et de l’opinion publique sur la nécessité d’avoir une approche pluridisciplinaire en la matière et de revoir les critères de prescription des examens et de remboursement des médicaments.

Les adolescents manquent de sommeil: conséquences et prise en charge

Dr Jacques Ninane - Vendredi 14 septembre 2012

La réduction du temps de sommeil est un phénomène très fréquent dans la population générale, principalement en lien avec les modes de vies dans les pays industrialisés.

Affections du pied chez l’enfant et l’adolescent (3)

Anja Van Campenhout, Chef de clinique adjoint Orthopédie, Orthopédie pédiatrique, UZ Leuven - Vendredi 14 septembre 2012

En orthopédie pédiatrique, certaines affections disparaissent spontanément au fil du temps et ne nécessitent donc pas de traitement. A l’inverse, d’autres s’amplifient en grandissant. Pour éviter cela, mieux vaut les traiter de manière précoce. Savoir faire la différence entre des affections sévères et banales est dès lors crucial. Les affections rares ne sont pas abordées dans le présent article. Ce dernier se penche essentiellement sur l’approche adoptée dans le cadre des affections congénitales et acquises les plus fréquentes.

3. Anomalies des orteils

Maladies auto-immunes et embolie pulmonaire: un lien?

Jeudi 13 septembre 2012

Les maladies auto-immunes sont associées à un risque plus important d’embolie pulmonaire au cours de la première année qui suit une hospitalisation. Une étude publiée dans The Lancet semble indiquer que ce groupe de maladies doit être considéré comme des maladies associées à une hypercoagulation.

Vitalink: un cryptage de polichinelle?

Vincent Claes - Jeudi 13 septembre 2012

David Simon, médecin généraliste à Colfontaine et gardien attentif de la protection des données médicales électroniques, s’interroge sur le système Vitalink actuellement en chantier en Flandre.

Dysplasie de la hanche et troubles de la statique

Armand Laumen (Orthopédie pédiatrique, UZ Brussel, VUB) et Pierre Moens (Chef de clinique d’orthopédie pédiatrique, UZ Leuven) - Jeudi 13 septembre 2012

La dysplasie de la hanche est l’un des problèmes les plus courants auxquels vous serez confronté au cours de votre vie professionnelle. Nous proposons ici un bref résumé de cette affection, axé sur le diagnostic précoce.
Nous aborderons ensuite quelques déformations des membres inférieurs.
Cet article n’a pas pour objectif de fournir un aperçu exhaustif de toutes les pathologies, mais de servir de fil conducteur afin de pouvoir distinguer dans bon nombre de cas la déformation physiologique de la pathologie.

Pages