You are here

De Block confirme sa volonté de rembourser l'oncofreezing

F.D. - Lundi 20 mars 2017
F.D.

Le comité de l'assurance de l'Inami a approuvé lundi sur initiative de la ministre des Affaires sociales et de la Santé Maggie De Block de rembourser à l'avenir les pratiques d'"oncofreezing", à savoir la congélation d'ovules, de spermatozoïdes et de tissus ovariens chez des patients devant subir des traitements oncologiques susceptibles de mettre en péril leur fertilité. Quatre millions d'euros seront dégagés annuellement à cet effet.

A l'heure actuelle, beaucoup de jeunes patients sont doublement touchés lorsque le cancer arrive dans leur vie. "Ils doivent subir des traitements lourds pour vaincre la maladie, mais ils doivent aussi abandonner leurs éventuels désirs d'enfants. A l'avenir, ils ne devront plus avoir peur de ne jamais avoir d'enfants et pourront ainsi se concentrer pleinement sur leur guérison", fait valoir la ministre.

La décision de lundi prévoit le remboursement intégral de la collecte et du stockage d'ovocytes, de tissus ovariens et de spermatozoïdes dans des centres reconnus par l'Inami. Les hôpitaux peuvent dès ce lundi souscrire une convention en ce sens avec l'Inami. Actuellement, beaucoup de centres de PMA regrettent que les oncologues parlent encore trop peu de cette possibilité de préserver la fertilité à leurs patients. Il faut espérer que cette avancée sensibilisera davantage les oncologues.